Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kampala demande l'autorisation de redéployer des troupes au Congo

Article précédant | Suivant

KAMPALA, le 20 octobre (IRIN) - L'Ouganda a demandé l'autorisation à la République démocratique du Congo (RDC) de redéployer des troupes dans l'est du pays pour poursuivre des membres de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) qui ont pénétré dans le pays en septembre, a déclaré Sam Kutesa, le ministre ougandais des affaires étrangères, jeudi.

« La LRA est une organisation terroriste, qui opère hors du Soudan depuis 10 ans. Ils se déplacent maintenant dans la RDC, ce qui crée une nouvelle dynamique », a déclaré Kutesa à l'ouverture d'une conférence sur la sécurité dans la région des grands lacs qui se tenait à Kampala, la capitale ougandaise.

Les représentants du Burundi, de la RDC, du Rwanda et de l'Ouganda ont participé à la conférence, intitulée La Commission conjointe tripartite.

« Nous devrions d'abord coordonner puis opérer conjointement en raison du cumul de notre connaissance et de notre expérience avec la LRA », a affirmé Kutesa. « Sans notre engagement, ce problème ne sera pas résolu ».

Près de 400 rebelles de la LRA fuyant une attaque de l'armée ougandaise ont traversé la frontière sud-ouest du Soudan en septembre pour se réfugier dans le Parc national de Garamba en RDC. Cependant, suite aux plaintes de l'Ouganda, l'armée congolaise a lancé une offensive pour déloger les rebelles et est parvenue à les faire rentrer au Soudan.

Mais des rapports ont laissé entendre que certains membres de la LRA étaient retournés au nord est de la RDC.

La requête de l'Ouganda demandant le redéploiement des troupes fait suite à un accord signé mardi par les chefs d'état-major des armées congolaises et ougandaises, permettant de déployer immédiatement une équipe conjointe afin de vérifier le positionnement de la LRA à l'est du Congo.

Les deux chefs, le lieutenant général ougandais Aronda Nyakairima et le lieutenant général Kisempa Sungilanga Lombe de la RDC, ont également accepté que les informations réunies par les équipes de vérifications conjointes soient partagées par leurs états-majors respectifs à Yei au Soudan et dans la province Orientale du Congo, au nord est du pays.

Le centre opérationnel de Yei est composé des commandants ougandais et de l'Armée/ Mouvement de libération du peuple soudanais, tandis que celui d'Aba comprend des officiers congolais et de la MONUC, la Mission des Nations unies au Congo.

La LRA, qui, depuis 19 ans, mène une guerre contre le gouvernement ougandais, opère depuis des bases situées dans le nord de l'Ouganda et dans le sud du Soudan, et cible souvent les populations civiles du sud du Soudan. Le gouvernement du Soudan, le SPLA et l'armée ougandaise ont récemment lancé une opération conjointe pour chasser les rebelles ougandais du Soudan.

Un chef de l'armée ougandaise présent à la conférence de Kampala, a déclaré, sous le couvert de l'anonymat, que l'armée ougandaise était la mieux placée pour débusquer la LRA hors de sa cachette en RDC.

« La RDC dit qu'elle n'a pas les moyens de les affronter. La MONUC dit qu'elle n'a pas de mandat, alors, qui le fera ? »

« C'est pour cela que nous demandons une opération conjointe, un partage de l'information et des opérations de reconnaissance, avec la MONUC jouant le rôle d'observateurs, pour qu'ils ne disent pas que nous sommes ici pour piller », a-t-il ajouté.

Kutesa a déclaré que l'Ouganda voulait un renouvellement du mandat de la MONUC, ce qui lui permettrait d'utiliser la force pour désarmer les « forces négatives » dans la RDC.

« L'approche volontaire [pour le désarmement] n'a pas marché et dans tous les cas, ce n'est pas ce que l'Accord de cessez-le-feu de Lusaka prévoyait. Il appelait au désarmement forcé », a-t-il ajouté.

Au sujet des rumeurs faisant état de l'implication d'« éléments ougandais » dans la prolifération des armes dans le district de l'Ituri au Congo, les chefs d'état-major ont exhorté la MONUC à développer des capacités aérienne et lacustres pour contrôler le trafic des armes passant par le lac Albert, une frontière naturelle entre la RDC et l'Ouganda.

Ils ont également demandé à la RDC, à l'Ouganda et à la MONUC de recenser la liste des points de passage suspects et de la communiquer lors de la prochaine réunion des agences de renseignement qui se déroulera à Butembo, en RDC, afin que les chefs des services militaires puissent arrêter des mécanismes de contrôle.

Dans le communiqué final, la partie congolaise a assuré l'Ouganda que l'armée congolaise expulserait également le reste des Forces démocratiques alliées et de l'Armée nationale de libération de l'Ouganda restés au Congo.


Autres articles


  1. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  2. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  3. Révision de la constitution: l'opposition politique salue la position de la CENCO (19 septembre 2014)
  4. Vital Kamerhe déplore les incidents de Bukavu (21 février 2014)
  5. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  6. L'abbé Apollinaire Malumalu désigné président de la Ceni (7 juin 2013)
  7. Elections 2011: la dernière ligne droite (21 novembre 2011)
  8. Un haut cadre de la Sonas révèle que Hewa Bora n'est pas assurée en RDC (12 juillet 2011)
  9. Joseph Kabila: « Si vous ne croyez pas à mes paroles, croyez au moins à mes oeuvres » (9 décembre 2010)
  10. Joseph Kabila suspend l'exploitation et l'exportation des minerais de Walikale (9 septembre 2010)
  11. Kamerhe demande à Kabila de gracier Kuthino, Mokia et Mukonkole (21 juin 2010)
  12. Nord Kivu : Kimia 2, les FARDC lancent des attaques contre les FDLR sur plusieurs fronts (15 décembre 2009)
  13. Lambert Mende répond au rapport des experts de l'ONU (27 novembre 2009)
  14. Joseph Kabila offre aux Gomatraciens ses "3 Glorieuses" (9 mars 2009)
  15. Message de félicitation de Joseph Kabila aux Léopards (9 mars 2009)
  16. Rencontre entre Joseph Kabila et Vital Kamerhe à Butembo (6 mars 2009)
  17. La RDC et l'Ouganda décident de l'échange effectif des ambassadeurs (5 mars 2009)
  18. Rencontre entre Joseph Kabila et Yoweri Museveni (4 mars 2009)
  19. Deux ans après son investiture, où va Kabila? (8 décembre 2008)
  20. Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies condamne les exactions (1 décembre 2008)
  21. Joseph Kabila nomme les maires, bourgmestres et commissaires de district (25 septembre 2008)
  22. Conférence sur la paix dans les Kivu: l'abbé Malu Malu et V. Kamerhe en campagne de sensibilisation (30 décembre 2007)
  23. Point de presse du Président Joseph KABILA, jeudi 13 septembre 2007 (14 septembre 2007)
  24. PPRD : Evariste Boshab remplace Vital Kamhere (13 septembre 2007)
  25. L'armée et la police congolaise continuent d'être responsables de violations des droits de l'homme (18 mai 2007)
  26. Second tour: les premiers résultats compilés sont là (6 novembre 2006)
  27. Le scrutin du 29 octobre dans les provinces de la DR Congo (30 octobre 2006)
  28. Scrutin présidentiel: suite des résultats partiels (12 août 2006)
  29. La CEI publie les premiers résultats partiels (11 août 2006)
  30. Dépôt des candidatures : engouement à la CEI à quelques heures du délai butoir (23 mars 2006)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.