Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Premier ministre Adolphe Muzito face aux députés mercredi au Palais du peuple

Article précédant | Suivant
ACP - 21 avril 2010
Adolphe Muzito

Le Premier ministre Adolphe Muzito s’est présenté mercredi face aux députés réunis en séance plénière pour répondre à la question orale avec débat introduite par le député national Jean Lucien Busa sur la politique générale du gouvernement, particulièrement sur la sécurité, l’économie, les finances ainsi que le social.
Au cours de la prise de parole par groupes parlementaires, les députés ont tour à tour fustigé les défaillances et les faiblesses constatées dans le chef du gouvernement en rapport avec la question du jour, soutenant ainsi les préoccupations exprimées en dix points par leur collègue Jean Lucien Busa.

C’est ainsi que certains députés ont émis le vœu de voir l’Assemblée nationale organiser à l’avenir des débats au cours desquels des questions importantes de la vie nationale pourraient être discutées en présence des membres du gouvernement pour éviter les désagréments déplorés à ce jour. Ils ont en outre fait des recommandations au gouvernement pour que des moyens substantiels soient mis à la disposition des services spécialisés, afin de leur permettre de remplir pleinement leur mission pour mieux sécuriser le pays.

Auparavant, le Premier ministre Adolphe Muzito, en réponse à la question orale du député jean Lucien Busa, a rappelé les missions confiées à son gouvernement, notamment la refondation de l’Etat et la consolidation de l’unité nationale, la reconstruction du pays à travers la stabilité macro-économique et l’amélioration des conditions sociales par les besoins sociaux de base. Il a indiqué à cet effet que son gouvernement a mis en place des nombreuses réformes dans les secteurs de la justice, de l’armée et de la police qui visent à renforcer les capacités de ces corps.

S’agissant plus particulièrement de la question sur la sécurité des personnes et de leurs biens, le Premier ministre, qui a loué l’excellence des rapports avec la Mission onusienne au Congo (MONUC) en dépit de quelques divergences qui peuvent apparaître, a précisé que son gouvernement en a fait une priorité malgré quelques foyers de tension et d’insécurité enregistrés dans certaines provinces du pays pour des raisons diverses avant de rejeter les accusations portées contre son gouvernement au sujet de l’instabilité dans le fonctionnement des provinces.

Quant à la situation économico-financière, M. Muzito a affirmé que des efforts sont conjugués en vue de l’amélioration des conditions salariales des agents de l’Etat par la maîtrise des effectifs, l’élimination des disparités salariales, le rajeunissement des agents et l’amélioration subséquente des salaires. Il a revélé en outre que le secteur privé est également pris en compte par son gouvernement qui, en accord avec les employeurs, a fixé le SMIG.

Abordant le sujet lié au développement des provinces, le chef du gouvernement a rappelé que la politique de solidarité nationale qu’il a initiée se justifie par le fait que présentement seules trois provinces (Kinshasa, Bas-Congo et Katanga) disposent des atouts nécessaires pour soutenir les agents de l’Etat.

Le Premier ministre a fait par ailleurs savoir que pour ramener la paix dans les territoires autrefois victimes des atrocités et des guerres, son gouvernement a mis en place le plan STAREC (Stabilisation et reconstruction) qui vise notamment le casernement des militaires pour le déploiement des éléments de la police, le retour des déplacés internes et des réfugiés, la construction et la réhabilitation des voies d’accès ainsi que l’industrialisation du secteur agricole et minier.

Quant à la situation sociale du pays, le Premier ministre a épinglé des actions menées dans le domaine de la santé avec la rationalisation des zones de santé et de la couverture sanitaire, la fourniture des médicaments et de plus de 5 millions de moustiquaires imprégnés. Dans le domaine de l’éducation, il a noté l’amélioration du taux d’accès de tous à l’éducation de base, l’allocation des fonds à 26.141 écoles, l’informatisation dans la correction de l’examen d’Etat, la revalorisation de la fonction enseignante et l’arrêt de la prolifération des universités et instituts supérieurs. Le secteur de l’habitat, lui, a été également programmé avec un projet de la construction de 33 villes modernes et de 3 millions de logements à travers le pays.

Dans le débat qui s’en est suivi après l’intervention du Premier ministre, les députés sont revenus à la charge et ont exigé des réponses claires et précises à toutes leurs préoccupations. C’est ainsi que le chef du gouvernement a sollicité un délai de quelques jours pour lui permettre de rencontrer les préoccupations des élus du peuple. La prochaine plénière consacrée essentiellement aux réponses du Premier ministre est fixée à mercredi prochain.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  3. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  4. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  5. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  6. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  7. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  8. La loi électorale envoyée à la commission mixte Sénat - Assemblée nationale (23 janvier 2015)
  9. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  10. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  11. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  12. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  13. Manifestation de l'opposition: Clément Kanku déplore la réaction de la police (14 janvier 2015)
  14. Loi électorale: la police étouffe une manifestation de l'opposition à Kinshasa (11 janvier 2015)
  15. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  16. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  17. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  18. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  19. Révision constitutionnelle : « Sauvons la RDC » réchauffe le camp du refus (19 novembre 2014)
  20. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  21. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  22. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  23. Révision de la constitution: l'opposition politique salue la position de la CENCO (19 septembre 2014)
  24. Rentrée parlementaire : fortes pressions sur les députés et sénateurs (15 septembre 2014)
  25. Kinshasa doit réagir aux expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (14 mai 2014)
  26. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  27. Velléités de révision constitutionnelle : Jean-Lucien Busa appelle à un front du refus (9 mai 2014)
  28. Elections en RDC : l'opposition et la majorité interprètent différemment le message de John Kerry (6 mai 2014)
  29. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  30. La pétition pour le départ du président de la Ceni déposée à l'Assemblée nationale (25 avril 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.