Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Première législature de la 3e République : le bilan est négatif, selon l'opposition

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 2 décembre 2008
Francois Mwamba

L’opposition politique a dressé un bilan qu’elle juge négatif à la mi-parcours de la première législature de la 3ème République. Dans une déclaration faite lundi à Kinshasa, des parlementaires de l’opposition dénoncent plusieurs actions du gouvernement et du chef de l’Etat qui sont, d’après eux, contraires à la Constitution et violent les droits humains, rapporte radiookapi.net

Le député François Mwamba, secrétaire général du MLC de Jean-Pierre Bemba et président du groupe parlementaire de l’opposition, a fait le réquisitoire contre le pouvoir en place. « Exigeons du chef de l’Etat, de respecter la Constitution afin de pouvoir jouer le rôle de régulateur du fonctionnement régulier des institutions. Du gouvernement, d’être sous l’impulsion du premier ministre, chef du gouvernement, et non plus victime consentante d’un quelconque gouvernement parallèle. ». En ce qui concerne la crise de l’Est, l’opposition demande l’abandon « de l’option militariste au profit du dialogue comme seul cadre susceptible de mettre fin aux souffrances et aux drames humanitaires de l’Est. »

Au sujet de la violation des droits de l’homme, l’opposition parlementaire demande au pouvoir de « mettre un terme aux arrestations arbitraires à l’encontre des compatriotes accusés d’avoir des opinions contraires à celle de la majorité au pouvoir ou des affinités avec l’opposition. » Et au Parlement « d’instituer urgemment une commission d’enquête parlementaire en vue de vérifier les faits dénoncés dans le rapport de Human Rights Watch ».

Enfin, l’opposition exige du Parlement de convoquer une plénière d’évaluation de l’exécution de recommandations et résolutions adressées à l’exécutif.

Réagissant à la déclaration de l'opposition, Aubin Minaku, député national membre de l'Alliance de la majorité présidentielle (AMP) reconnaît qu’il y a encore du chemin à parcourir mais, que les efforts sont fournis pour sortir le pays du gouffre. D'autre part, selon lui, la chute de la République Démocratique du Congo ne date pas d'aujourd'hui.

« Je reconnais que nous avons encore beaucoup à faire, notamment en ce qui concerne l’administration de la justice, en ce qui concerne les questions d’ordre sécuritaire, en ce qui concerne la décentralisation. Nous avons beaucoup à faire, en réalité, le Congo est un grand chantier, puisque la crise, je le répète toujours, est structurelle. Et, il est normal pour l’opposition d’amplifier tous ces problèmes, de voir la partie du verre qui n’est remplie d’eau. Mais pour tout celui, assez objectif, qui sait d’où vient notre chute, d’où vient la crise structurelle, il comprendra qu’il y a des exploits qui ont été faits, mais dans un contexte de pesanteurs exogènes et endogènes. »


Autres articles


  1. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  4. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  5. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  7. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  8. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  9. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  10. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  13. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Les Léopards à Kinshasa sans Lema, Makiadi, Mabwati, Mongungu et Mbokani (9 février 2015)
  16. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  17. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  18. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  19. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  20. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  21. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  22. Révision de la constitution: l'opposition politique salue la position de la CENCO (19 septembre 2014)
  23. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  24. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  25. La pétition pour le départ du président de la Ceni déposée à l'Assemblée nationale (25 avril 2014)
  26. « Sauvons la RDC » va déposer sa pétition contre Malumalu (22 avril 2014)
  27. Joseph Kabila respectera la Constitution, affirme Aubin Minaku (22 mars 2014)
  28. Kingakati : Joseph Kabila serait contre la révision de la Constitution (21 mars 2014)
  29. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  30. Gouvernement de cohésion nationale : « Je mange... tu manges ! » (20 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.