Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 8 décembre 2014
Le député Germain Kambinga lors de l’ouverture de la session parlementaire ordinaire le 15/03/2014 au palais du peuple de Kinshasa
Le député Germain Kambinga lors de l’ouverture de la session parlementaire ordinaire le 15/03/2014 au palais du peuple de Kinshasa | Agrandir
Des cadres du MLC de Jean-Pierre Bemba ont signé lundi 8 décembre une déclaration révoquant de ce parti leurs trois camarades nommés ministres au sein du gouvernement de cohésion nationale. Ce sont Thomas Luhaka, secrétaire général du MLC, Germain Kambinga et Omer Egbwake, deux autres cadres de ce parti. Les concernés n’ont pas réagi à cette mesure. D’autres cadres du MLC en appellent cependant à l’arbitrage de Jean-Pierre Bemba.

Parmi les signataires de cette déclaration, on compte trois secrétaires généraux adjoints sur quatre, soit Fidèle Babala, Jacques Lungwana et Alexis Lenga, soutenus par d’autres cadres de ce parti.

Ils affirment agir sur ordre du président du MLC, le sénateur Jean-Pierre, retenu depuis 6 ans à la CPI. On reproche aux nouveaux ministres d’avoir accepté de participer à ce gouvernement «sans l’accord du MLC, ni de son Chef Bemba».

«Le secrétariat général a d’abord pris acte de la position de nos trois camarades qui ont accepté librement d’entrer au sein du gouvernement. Et sur instruction du président national, en concertation avec le secrétariat exécutif, le secrétariat général, on a pris acte de l’auto exclusion de l’auto radiation de ces membres», a expliqué Jacques Djoli, deputé national du MLC et cadre du parti.

Selon lui, le président national a donné des instructions pour que les autres instances du parti puissent prendre des mesures conformes à cette procédure.

Pour leur part, les trois ministres du MLC incriminés n’ont pas réagi à cette communication de leurs collègues.

L’une des quatre secrétaires généraux adjoints membres du collège des secrétaires généraux adjoints ne semble pas d’accord avec cette décision.

Angelique Milemba a appelé à un dialogue interne pour examiner la situation, appelant même Jean-Pierre Bemba à trancher.

«Ce gouvernement, c’est un gouvernement issu des concertations. Et le MLC était partie prenante. Nous devons en parler en interne et je pense que les exceptions seront levées parce qu’en politique, on dit toujours “ce qui est vrai aujourd’hui peut être faux demain», a-t-elle défendu.

Pour elle, le MLC est un parti dynamique et dispose de cadres assez compétents pour donner tout ce qu’ils ont de meilleur à la République.

«Notre président a toujours su considérer le point de vue des cadres. Nous attendons sa position par le canal du secrétaire général qui est encore en fonction», a-t-elle ajouté.

Tout en assurant que le MLC ne peut pas être ni kabiliste, ni de la majorité kabiliste, elle rappelle néanmoins que ce parti de l’opposition n’a jamais déclaré retirer toutes ses contributions ou résolutions arrêtées aux concertations nationales.


Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  8. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  10. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  11. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  12. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  13. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  14. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  15. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  16. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  17. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  18. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  19. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  20. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  21. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  22. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  23. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  24. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  25. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  26. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  27. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  28. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  29. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  30. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.