Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Procureur de la CPI met en garde contre les violences liées aux élections

Article précédant | Suivant
ACP - 11 novembre 2011
Le Procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo
Le Procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo (Photo ONU/Devra Berkowitz)
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo met en garde toutes les parties au processus électoral en RDC contre toute tentation de céder à la violence, rappelant qu’il suit avec une extrême vigilance le déroulement du processus électoral en République Démocratique du Congo où des enquêtes sont en cours depuis juin 2003.

« Le recours à la violence ne saurait être toléré. Mon Bureau recense et examine minutieusement les informations convergentes sur des violences tant verbales que physiques auxquelles donnerait lieu la campagne électorale (en RDC) en vue des élections présidentielle et législative du 28 novembre prochain », a déclaré M. Moreno-Ocampo.

Rappelant que la CPI a compétence pour enquêter et poursuivre les auteurs de crimes graves commis sur le territoire de la RDC ou par des ressortissants congolais depuis le 1er juillet 2002, il a indiqué que son bureau veillera à ce que le processus électoral ne soit pas l’occasion de violences ou d’attaques contre les populations civiles.

« Nous sommes particulièrement attentifs aux informations faisant état d’appels à la haine et à l’exclusion et de violences physiques de la part des différents acteurs politiques à Kinshasa et dans le pays tout entier.», a-t-il affirmé depuis La Haye.

« La violence électorale peut aboutir à la commission de crimes relevant de notre compétence. Que nul ne doute de notre détermination à prévenir et, le cas échéant, à poursuivre de tels crimes comme nous le faisons au Kenya ou en Côte d’Ivoire », a prévenu le procureur, ajoutant que le bureau de la CPI « mettra en œuvre tous les moyens nécessaires, en coordination avec les autorités judiciaires nationales, pour enquêter sur ces actes ».

kalenga 4519 nov. 2011 12:57
Le congo a touché vraiment le fond, quand un petit procureur se permet de menacer un pays. Déjà même la CPI ne doit pas s'immiscer au problème congolais, d'autant plus que le pays n'a pas voulu coopérer pour lui livrer les personnes recherchées. Toutes les organisations internationales impopulaires et incompétentes (UA, Francophonie, Cpi) ont trouvé l'occasion d'exister.
LOKOLE14 nov. 2011 06:06
Voilà une preuve que l'appareil judiciaire n'existe pas au Congo. Pauvre Congolais, défendons nous, il est temps de braver la peur et se prendre en charge. "La chose dont nous devons avoir peur, c'est la peur elle-même...".

Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  4. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  5. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  6. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  8. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  10. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  11. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  12. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  13. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  14. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  15. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  16. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  17. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  18. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  19. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  20. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  21. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  22. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  23. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  24. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  25. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  26. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  27. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  28. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  29. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  30. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.