Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
120 rebelles du M23 et plus de 10 militaires tués à Mutaho

Radio Okapi - 15 juillet 2013
Lambert Mende, Ministre de l'Information, Communications et Médias lors d'une Conférence de Presse à Kinshasa, le 03/01/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA
Les affrontements qui ont opposé les FARDC et les rebelles du M23 dimanche 14 juillet à Mutaho et Rusayo, deux localités à 10 Km au nord-ouest de Goma, ont fait cent vingt morts côté rebelle et une douzaine d’éléments capturés. Une dizaine des militaires FARDC ont aussi été tués, selon le bilan provisoire publié ce lundi par le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende. Il a dénoncé une attaque de l’armée régulière rwandaise, sous couvert du M23. La Monusco se dit préoccupée.

Le Rwanda a craché sur la Brigade d’intervention de la Monusco dans une correspondance adressée aux Nations unies pour justifier la reprise des hostilités avec l’attaque de dimanche à Mutaho et Rusayo, a indiqué Lambert mande au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

«Sans le moindre début de preuve, a-t-il poursuivi, le Rwanda accuse la brigade d’intervention de la Monusco et  les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) de soutenir, voire même d’armer, les FDLR ». Créée le 28 mars par la résolution 2089 du Conseil de sécurité, cette brigade est chargée de neutraliser les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC, dont les FDLR et le M23.

Selon le ministre Mende, Kigali aurait  affirmé que les officiers supérieurs de la brigade ainsi que leurs homologues congolais auraient tenu des réunions de coordination avec les FDLR pour déstabiliser le régime en place au Rwanda.

Lambert Mende a affirmé que Kinshasa n’était pas surpris par ces accusations gratuites.

Et la brigade de la Monusco?

De sont côté, la Monusco se dit profondément préoccupée par l’attaque du M23dimanche dernier contre les positions des FARDC à Mutaho. Dans un communiqué parvenu ce matin à Radio Okapi, la Monusco affirme qu’elle ne tolèrera aucune menace sur Goma ou contre les civils.

Pendant ce temps, les attaques du M23 autour de Goma et des ADF-Nalu vers Benicontinuent à dégrader la situation sécuritaire et humanitaire dans cette partie du pays. Cette situation intervient alors que la brigade d’intervention de la Monusco poursuit son déploiement dans cette province.

A ce sujet, le porte-parole militaire de la Monusco, le colonel Félix Basse, a fixé l’opinion ce même lundi sur Radio Okapi :

«On semble mettre en exergue que le déploiement de la brigade d’intervention est la solution définitive de tous les problèmes de sécurité à l’Est. Ceci est une mauvaise approche. Deuxièmement, je pense que la brigade d’intervention à elle seule ne peut rien faire. Il y a des phases initiales après déploiement, avant toute conduite des opérations. Mais, la brigade d’intervention, encore moins la force de la Monusco, n’est pas au Congo pour protéger les positions des FARDC. »

Selon lui, cette brigade «est en train de se préparer pour des phases ultérieures d’opérations qui seront des opérations ciblées, qui permettront de neutraliser ou en tous cas de réduire significativement les activités des groupes armés de cette province du Nord-Kivu avec ou sans l’armée congolaise».


Autres articles


  1. COVID-19 : 332 cas confirmés, 25 décès, et 27 personnes guéries (20 avril 2020)
  2. Les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF (16 janvier 2020)
  3. Les FARDC mettent en place des mécanismes solides pour consolider leurs victoires sur l'ennemi (ADF) (14 janvier 2020)
  4. Les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation (14 janvier 2020)
  5. 40 ADF tués dans les opérations militaires initiées par les FARDC (12 janvier 2020)
  6. Le Cardinal Ambongo en « visite de compassion » à Beni (28 décembre 2019)
  7. Attaques des ADF à Beni : l'armée dit renforcer la protection des civils (17 décembre 2019)
  8. 12 personnes tuées par des ADF dans la localité de Kamango (16 décembre 2019)
  9. Nord-Kivu : 20 civils tués par les ADF à Ndombi (15 décembre 2019)
  10. Les FARDC reprennent le contrôle du camp Kazaroho jadis occupé par les ADF (15 décembre 2019)
  11. Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF (14 décembre 2019)
  12. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  13. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  14. Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus » (3 août 2019)
  15. Ebola en RDC : le taux global de létalité au 21 juillet est de 67% (OMS) (25 juillet 2019)
  16. Joseph Mukumadi élu gouverneur du Sankuru (20 juillet 2019)
  17. L'épidémie d'Ebola déclarée « urgence » sanitaire mondiale (OMS) (17 juillet 2019)
  18. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  19. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  20. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  21. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  22. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  23. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  24. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  25. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  26. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  27. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  28. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  29. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  30. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.