Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Union européenne s'inquiète « des entraves et des restrictions de déplacement » de Vital Kamerhe

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 11 février 2014
Congrès de l'Union pour la nation congolaise
Vital Kamerhe
La Délégation de l'Union européenne, « en accord avec les chefs de mission européens en République démocratique du Congo », a publié lundi 10 février 2014 à Kinshasa une Déclaration dans laquelle elle « a pris note avec inquiétude des entraves et des restrictions de déplacement dont certains responsables politiques de l'opposition ont été récemment l'objet ».

« Le dernier cas en date concerne le Président de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), M. Vital Kamerhe », précise-t-elle, après avoir « également noté les résolutions récentes par lesquelles l'Union Interparlementaire a exprimé sa préoccupation sur plusieurs cas de harcèlements récents à l'encontre de parlementaires ».

Appel à « respecter les droits de l'opposition »

« Dans la perspective des prochaines élections locales, provinciales, législatives et présidentielle d'ici à novembre 2016, il est important de protéger l'exercice de la liberté d'expression, de respecter les droits de l'opposition, d'assurer un espace politique ouvert et de garantir la liberté de mouvement ainsi que l'indépendance et l'impartialité de la justice », recommande la Délégation de l'Union européenne

Elle souligne que « les partis politiques doivent être à même de jouer le rôle prévu par la Constitution de la République démocratique du Congo ».Par conséquent, avertit-elle, « nous continuerons à suivre le processus électoral de très près ».

Vital Kamerhe empêché de se rendre à Goma

Après l’interdiction faite à un aéronef de Malu Aviation, dans laquelle se trouvaient le président de l’UNC et sa délégation, de décoller vendredi 7 février 2014 à destination de Goma (Nord-Kivu) à cause d’« un litige avec la Régie des Voies Aériennes », l’opposant Vital Kamerhe a été interpellé dimanche dernier au pied de l’avion de Fly CAA dimanche dernier par des agents de la migration.

« Je sais qu’il n’avait aucune intention de voyager, parce qu’il sait, Vital Kamerhe, que pour voyager il y a toute une série de formalités qu’il faut réaliser et il n’en a fait aucune. Et je voudrais l’appeler au calme. Et qu’il respecte l’engagement qu’il a pris avec le ministère de l’Intérieur, que son équipe réponde à l’invitation de lundi ou mardi, qu’on se réunisse, et qu’il planifie calmement son voyage », a expliqué à la presse le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej.

Vital Kamerhe a dit à la presse s’être « plié à toutes les formalités », puisqu’il a « pu obtenir la carte d’embarquement ».

« Mais quand j’ai parlé avec le ministre, vous ne savez pas ce qu’il m’a dit ? Il m’a dit +non, c’est parce que nous devons avoir réunion demain+. Moi, je lui ai dit : pourquoi ne pas tenir cette réunion aujourd’hui et que nous communiquions ensemble à la population de Goma que Kamerhe n’est pas en instance d’arrestation », a-t-il ajouté.

Lundi 10 février, le ministre de l’Intérieur Richard Muyej et le patron de la Direction général de migration (DGM) François Beya ont eu une séance de travail avec une délégation des cadres de l’UNC conduite par son secrétaire général adjoint Claudel André Lubaya, accompagné du président du groupe parlementaire UNC-Alliés Justin Bitakwira et du député Baudouin Mayo.

Après un échange d’environ une heure, les deux parties ont convenu d’une autre rencontre pour le mercredi 12 février.

Déclaration de la Délégation de l’Union européenne

La Délégation de l'Union européenne publie cette déclaration en accord avec les Chefs de mission européens en République démocratique du Congo.

La Délégation de l'Union européenne a pris note avec inquiétude des entraves et des restrictions de déplacement dont certains responsables politiques de l'opposition ont été récemment l'objet. Le dernier cas en date concerne le Président de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), M. Vital Kamerhe.

La Délégation de l'Union européenne a également noté les résolutions récentes par lesquelles l'Union Interparlementaire a exprimé sa préoccupation sur plusieurs cas de harcèlements récents à l'encontre de parlementaires.

Dans la perspective des prochaines élections locales, provinciales, législatives et présidentielle d'ici à novembre 2016, il est important de protéger l'exercice de la liberté d'expression, de respecter les droits de l'opposition, d'assurer un espace politique ouvert et de garantir la liberté de mouvement ainsi que l'indépendance et l'impartialité de la justice.

Les partis politiques doivent être à même de jouer le rôle prévu par la Constitution de la République démocratique du Congo. Nous continuerons à suivre le processus électoral de très près.


Autres articles


  1. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  2. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  3. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  4. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  5. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  6. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  7. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  8. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  9. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  10. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  11. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  13. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  14. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  15. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  16. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  17. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  18. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  19. L'Union européenne suspend l'émission de vignettes visa sur les passeports semi-biométriques congolais (29 septembre 2017)
  20. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  21. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  22. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  23. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  24. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  25. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  26. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  27. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  28. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  29. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  30. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.