Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI

Article précédant | Suivant
Le Phare - 10 mars 2014
Le siège du MLC ce 17/03/2011 à Kinshasa
Le siège du MLC ce 17/03/2011 à Kinshasa | Agrandir
Après le pavé des évêques catholiques qui se sont ouvertement opposés aux élections municipales, provinciales et sénatoriales au suffrage indirect, telles que proposées par le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, le Mouvement de Libération du Congo vient à son tour de lâcher du lest.

Le Secrétaire Général adjoint et président du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale du parti cher à Jean-Pierre Bemba, Alexis Lenga n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour rejeter le suffrage indirect et toute tentative de révision constitutionnelle soutenue par l’Abbé Malumalu dans sa feuille de route sur le processus électoral.

Accompagné de l’Inspecteur Général, Jacques Ndjoli, du président du comité interfédéral ainsi que des députés et sénateurs du parti de l’homme fort de Gemena, Alexis Lenga a sensibilisé la base de la Fédération du MLC Tshangu 3 à Kinkole le samedi 7 mars 2014 à barrer la route au projet de l’Abbé Malumalu.

Il a affirmé que la révision de l’article 197 de la Constitution pour la tenue de scrutin au suffrage indirect constitue un recul de la démocratie et une planification d’un hold up électoral par le président de la CENI, qui a déjà fait ses preuves à la présidentielle de 2006 avec les tripatouillages des résultats, empêchant Jean-Pierre Bemba, élu par la majorité du peuple congolais, d’accéder à la magistrature suprême.

Alexis Lenga a rappelé que le MLC garde un mauvais souvenir de l’actuel président de la CENI, transporté dans un char en 2006 pour aller proclamer les résultats du premier tour de l’élection présidentielle.

Le Secrétaire Général adjoint du MLC chargé des fédérations deTshangu a saisi l’opportunité pour informer l’opinion que son parti n’a jamais signé le « Code de bonne conduite » de la CENI, pour ne pas cautionner la dérive de Malumalu.

Concernant la libération de Jean-Pierre Bemba qui continue à croupir dans sa cellule de la Haye, le président du groupe parlementaire du MLC a fait savoir que la chambre préliminaire de la Cour Pénale Internationale devait se prononcer sur les préalables soulevés par la défense sur la subordination des témoins que son parti considère comme un montage, faute de preuves.

Ce haut cadre du MLC a assuré les partisans d’IGWE de la libération imminente de leur leader, qui doit revenir au pays de ses ancêtres pour assurer une alternative crédible en RDC. Tout en appelant à l’unité de l’opposition, ce proche de Bemba a fustigé le fait que le porte-parole de l’Opposition n’est toujours pas désigné alors que l’actuelle législature tend à sa fin.


Autres articles


  1. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  2. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  3. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  4. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  5. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  6. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  7. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  16. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  17. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  18. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  19. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  20. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  21. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  22. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  23. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  24. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  25. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  26. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  27. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  28. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  29. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  30. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.