Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mwenze Kongolo dénonce une «tentative de créer un autre mandat présidentiel»

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 8 janvier 2015
Mwenze Kongolo
Mwenze Kongolo | Agrandir
Le parti kabiliste recommande au gouvernement congolais de privilégier l’organisation crédible de l’élection présidentielle, en lieu et place d’un recensement de la population. Dans une déclaration faite à la presse ce mercredi 7 janvier pour marquer sa rentrée politique, le président de ce parti d’opposition, Mwenze Kongolo, a accusé ceux qui sont au pouvoir de vouloir «créer un autre mandat présidentiel.»

Mwenze Kongolo a dénoncé «des manœuvres dilatoires de la part du pouvoir», qui veut, selon lui, procéder à tout prix au découpage territorial et au recensement dont le processus risque de s’avérer très long:

«Le découpage, et même le recensement, c’était décidé depuis Sun City [lors du Dialogue intercongolais tenu en 2002 en Afrique du Sud]. Ça fait combien d’années ? Plus de dix ans ! On n’a jamais fait ça. Personne n’en a même parlé. Maintenant on veut utiliser le recensement pour prolonger le mandat. Nous serons là sur la route. On doit marcher!»

Pour le chef du parti kabiliste, amorcer le processus de recensement maintenant constitue «une tentative flagrante de créer un autre mandat présidentiel, parce que la majorité sait que son mandat va se terminer en 2016.»

La constitution en vigueur en RDC limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Elle empêche donc le chef de l’État actuel, Joseph Kabila, dont le deuxième mandat arrive à terme en décembre 2016, de se représenter.

Mwenze Kongolo pense que le recensement de la population n’est pas urgent. «Le peuple congolais ne s’attend pas à ce qu’il puisse aller au recensement. Il attend à ce que 2016 arrive et qu’il aille aux élections, pour qu’il puisse élire un nouveau président de la République, avec un nouveau souffle», a-t-il estimé.

Pour lui, on doit aller aux élections pour doter le pays de nouveaux gouverneurs de province et des sénateurs ainsi que de députés provinciaux, les mandats de ceux en place ayant déjà expiré.


Autres articles


  1. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  4. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  5. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  6. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  8. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  10. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  11. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  12. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  13. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  14. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  15. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  16. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  17. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  18. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  19. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  20. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  21. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  22. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  23. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  24. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  25. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  26. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  27. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  28. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  29. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  30. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.