Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nouvelles | Sénat


Léon Kengo désigné «Autorité morale» par l'Opposition Républicaine

Le Potentiel - 17 février 2014

Léon Kengo Wa DondoQuatre mois après la clôture des Concertations nationales, dont les travaux s’étaient déroulés du 5 septembre au 7 octobre 2013 au Palais du peuple, un nouveau regroupement politique vient de voir le jour. Il s’agit de « Opposition Républicaine » qui a pour « géniteur » les partis et regroupements politiques qui avaient pris part aux Concertations nationales pour le compte de l’opposition politique.
Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23

Le Potentiel - 14 février 2014

Députés nationaux et sénateurs au palais du peuple le 8/12/2010Pour passer l’éponge sur des faits de guerre ou insurrectionnels commis entre 18 février 2006 au 20 décembre 2013, la RDC a promulgué depuis le 11 février 2014 une nouvelle loi d’amnistie. Mais des prisonniers politiques qui n’ont pas choisi les armes pour s’exprimer sont exclus de la liste des bénéficiaires. Or, l’ex-M23 vient, par le biais de cette nouvelle loi, d’obtenir ce qu’il a perdu par la guerre.
Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs

Le Phare - 6 février 2014

Mary Robinson et Martin KoblerLes félicitations adressées aux parlementaires congolais par la communauté internationale, après l’adoption de la nouvelle Loi d’Amnistie, ne rencontrent pas du tout l’assentiment d’une écrasante majorité de nos compatriotes. Ceux-ci continuent d’avoir le sentiment que ce texte a fait la part belle aux rebelles du M23, qui sont restés menaçants pour la paix et la sécurité à l’Est du pays, à partir de leurs « bases » en Ouganda et au Rwanda.
L'amnistie va couvrir les faits commis entre janvier 2006 et décembre 2013

Radio Okapi - 3 février 2014

Députés nationaux et sénateurs au palais du peuple le 8/12/2010La loi sur l’amnistie votée lundi 3 février à l’Assemblée nationale, va couvrir les faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques commis entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2013. Après d’intenses discussions, les députés se sont finalement mis d’accord pour cette période. Cette question divisait Majorité et Opposition.
Amnistie en RDC: l'opposition accuse le pouvoir d'avoir légiféré uniquement en faveur du M23

Le Potentiel - 30 janvier 2014

Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012Des députés nationaux de l’opposition politique en RD Congo accusent le pouvoir en place d’avoir « légiféré uniquement et exclusivement en faveur du M23 » dans l’élaboration et le vote de la loi d’amnistie promise par le chef de l’Etat en octobre 2013.
Tshisekedi n'a pas rencontré Sassou suite à un «empêchement sérieux», selon l'UDPS

Radio Okapi - 18 août 2013

Etienne TshisekediLe président de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDPS), Etienne Tshisekedi, ne s’est pas rendu samedi 17 août à Brazzaville pour rencontrer le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, suite à «un empêchement sérieux», a expliqué son directeur de cabinet, Albert Moleka, sans donner plus d’explications.
Le MLC, l'UNC, l'UDPS et Alliés rejettent des « concertations nationales » à sens unique

Le Phare - 8 août 2013

Thomas LuhakaC’est la levée des boucliers au sein de l’Opposition, depuis la sortie médiatique jumelée Kengo-Minaku du lundi 05 août 2013 en rapport avec la définition de cinq thématiques, la nomination imminente des membres du Secrétariat Technique et du budget des «Concertations nationales».
Budget 2012: pas de traces des recettes du pétrole et des mines

Le Potentiel - 19 juin 2012

Le Sénat de la RD Congo en session le 15 juin 2012L’ouverture des débats sur le budget 2012 à la Chambre haute du Parlement a été l’occasion pour son président, Léon Kengo wa Dondo, de faire un constat : les recettes des secteurs porteurs comme les hydrocarbures, les mines et les télécommunications n’ont pas été reprises dans le projet transmis par le gouvernement.
Kengo wa Dondo pardonne ses agresseurs

Radio Okapi - 2 janvier 2012

Léon Kengo wa DondoVictime d’un acte d’agression à Paris samedi, le président du sénat congolais, Léon Kengo wa Dondo, pardonne à ses agresseurs. Le secrétaire exécutif de son parti Union des forces du changement, Michel Bongongo, l’a déclaré ce lundi 2 janvier au cours d’une conférence de presse.
Thambwe Mwamba convoque l'ambassadeur de France après l'agression de Kengo wa Dondo à Paris

Radio Okapi - 1 janvier 2012

Leon Kengo Wa DondoLe ministre des Affaires étrangères de la RDC, Alexis Thambwe Mwamba, a convoqué l’ambassadeur de France en poste à Kinshasa, ce dimanche 1er janvier, après l’agression, la veille à Paris, de Léon Kengo wa Dondo, président du Sénat. Le président du Sénat congolais a été agressé en gare du Nord alors qu’il s’apprêtait a monter a bord de la voiture qui était venue le chercher.







Exemples: Kabila | Tshisekedi | Kinshasa | Mazembe


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.