Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le MLC, l'UNC, l'UDPS et Alliés rejettent des « concertations nationales » à sens unique

Article précédant | Suivant
Le Phare - 8 août 2013
Thomas Luhaka
Thomas Luhaka
C’est la levée des boucliers au sein de l’Opposition, depuis la sortie médiatique jumelée Kengo-Minaku du lundi 05 août 2013 en rapport avec la définition de cinq thématiques, la nomination imminente des membres du Secrétariat Technique et du budget des «Concertations nationales». Hier mercredi 07 août, les médias ont enregistré deux déclarations au vitriol émanant d’une part de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) et, d’autre part, du MLC (Mouvement de Libération du Congo), de l’UN (Union pour la Nation) et du Groupe parlementaire UDPS & Alliés.

Toutes ces formations et plateforme politiques dénoncent la décision unilatérale du «Présidium» de ce forum portant sur les matières à débattre et les animateurs de son Secrétariat. Elles estiment que le principe de la mise en place d’une Commission paritaire préparatoire Majorité – Opposition – Société Civile en vue de la fixation des termes de référence a été bafoué. La démarche  de Kengo et Minaku est ainsi jugée porteuse des germes d’un Dialogue national à sens unique, destiné à avaliser un «prêt à porter» politique concocté par la famille politique du Chef de l’Etat. Compte tenu du manque de transparence dans les préparatifs des «Concertations nationales» ou du «Dialogue national», l’UNC, le MLC et leurs alliés soulignent ne pas être liés par les conclusions d’un forum organisé sans consensus préalable.

Déclaration de l’Opposition relative au Dialogue Politique

A la suite de la déclaration de l’Honorable Léon Kengo wa Dondo, Président du Sénat, faite à la presse ce lundi 05 août 2013, l’Opposition politique informe l’opinion sur les points suivants :

1. La nomination d’un secrétariat technique et l’adoption d’un budget des concertations nationales par le présidium mis en place par l’ordonnance du 26 juin 2013 révèle la volonté manifeste du pouvoir de persévérer dans la logique des concertations convoquées et organisées de manière unilatérale et autoritaire.

2. A ce stade, aucune des préoccupations et propositions faites par l’opposition et contenues dans ses déclarations du 01 juillet 2013 en vue de créer un climat de confiance entre les différentes forces politiques et sociales n’a été prise en compte. En particulier, la mise en place préalable du comité préparatoire paritaire qui a pour vertu de rendre l’organisation et la tenue de ces assises réellement inclusives et transparentes, réel gage de la réconciliation et de la cohésion.

3. De ce qui précède, l’Opposition décide ne pas être concernée par la démarche cavalière actuelle initiée par le pouvoir en place.

4. Elle prend la Communauté nationale et internationale à témoin sur le fait que le régime actuel ne manifeste aucune volonté réelle malgré ses déclarations publiques et les dispositions républicaines de l’opposition, de rechercher la réconciliation, la cohésion et l’unité, à travers un dialogue politique transparent et inclusif.

5. En vue de sauvegarder l’unité, la souveraineté nationale et les intérêts fondamentaux de la nation congolaise, l’Opposition politique se dit prête à prendre ses responsabilités devant l’histoire et le peuple congolais.

Fait à Kinshasa, le 07/08/2013

Les signataires

 
Pour le MLC, Thomas Luhaka L.

Secrétaire Général

Pour le Groupe Parlementaire UDPS & Alliés, Samy Badibanga

Pour l’Union pour la Nation (UN),

Honorable Clément Kanku

Déclaration politique de l’UNC

La Direction Politique Nationale de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC en sigle, s’est réunie à son siège, ce mercredi 07 août 2013, pour examiner la situation politique de l’heure en rapport avec les préparatifs de la tenue du Dialogue National en RDC et la récente déclaration du Président du Sénat dont le parti est signataire de la déclaration du 1er juillet au CEPAS et du rapport final du Conclave de l’Opposition politique.

Compte tenu de l’urgence et pour lever toute équivoque, la Direction Politique Nationale de l’UNC rend publique la déclaration suivante :

1. L’UNC réaffirme son indéfectible attachement à la déclaration politique du 1er juillet 2013 signée au CEPAS par plusieurs partis et personnalités politiques de l’opposition à la suite de l’ordonnance controversée du 26 juin 2013 portant création, organisation et fonctionnement des concertations nationales;

2. L’UNC réaffirme son attachement aux résolutions du Conclave de l’opposition politique congolaise tenu à Kinhasa/Limete, du 06 au 11 juillet 2013, spécialement celles se rapportant aux préalables à la tenue du Dialogue tel que prévu par l’Accord Cadre d’Addis-Abeba ainsi que la résolution 2098 du Conseil de sécurité des Nations Unies:

3. L’UNC reste préoccupée par la guerre à l’Est du pays et ses conséquences néfastes sur le plan humanitaire (assassinats ciblés, enlèvements, tortures, viols, déplacements des populations, incendies criminels, des casses et maisons,…), socio-économique (pillage des ressources naturelles, destruction des écoles et hôpitaux,…) et environnemental;

4. L’UNC est également préoccupée par la rupture de confiance entre le peuple et les tenants actuels du pouvoir suite à la crise de légitimité née des élections irrégulières et chaotiques du 28 novembre 2011, par la mauvaise gouvernance, la corruption généralisée, l’impunité institutionnalisée et les différentes menaces de déstabilisation du territoire national causées par l’obsession de la mouvance au pouvoir de procéder à la révision de la Constitution, spécialement en ses articles 70 et 220 verrouillés;

5. De ce qui précède, l’UNC rejette toute démarche qui ne tiendrait pas compte des préalables susvisés et décline toute participation à des concertations préfabriquées en faveur d’un schéma maléfique déjà arrêté au détriment du bien-être du peuple congolais et au profit des intérêts partisans;

6. L’UNC demeure disposée à souscrire à toute initiative de ses pairs de l’opposition visant à réaffirmer de façon collective notre attachement aux résolutions du Conclave.

Fait à Kinshasa, le 07 août 2013

Pour la Direction politique nationale de l’UNC

Honorable Alain Mbaya Kakasu

Président du Conseil national

Honorable Jean-Bertrand Ewanga

Isewanga Iwoka


Autres articles


  1. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  2. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  3. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  4. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  5. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  6. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  7. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  8. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  9. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  10. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  11. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  12. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  13. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  14. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  15. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  16. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  17. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  18. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  19. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  20. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  21. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  22. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  23. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  24. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  25. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  26. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  27. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  28. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  29. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  30. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.