Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Newsletter Podcasts Mobile RSS
MONUC: Les FARDC maintiennent ses positions de blocage au Nord-Kivu contre les dissidents de Nkunda

Par MONUC | Publié le 20 décembre 2007

Au Nord-Kivu qui «paraît être en stabilisation progressive», les Forces armées de la RDC (FARDC) se réorganisent tout en maintenant des positions de blocage sur place, des dissidents de Nkunda à l'est, l'ouest et au nord, c'est ce que la MONUC a fait savoir lors de sa conférence de presse hebdomadaire du 19 décembre 2007. Au Nord-Kivu qui «paraît être en stabilisation progressive», les Forces armées de la RDC (FARDC) se réorganisent tout en maintenant des positions de blocage sur place, des dissidents de Nkunda à l’est, l’ouest et au nord, c’est ce que la MONUC a fait savoir lors de sa conférence de presse hebdomadaire du 19 décembre 2007.

A l’est du district de Rutshuru et au sud de celui de Masisi, des affrontements sporadiques ont eu lieu entraînant des déplacements de population vers les endroits occupés par les forces de la MONUC.
La MONUC, qui continue son soutien aux FARDC, a installé de nouvelles bases à Kanyabayonga, Rutshuru, Bunagana, Kibumba, Mugunga, Muja, Munigi, Ndosho, Rusayo, Kisangasi, Saké, Mushaké, Masisi, Kilolirwe pour protéger ces populations vulnérables et permettre aux organisations humanitaires de leur fournir l’aide nécessaire.

La MONUC a, en outre, réitéré sa ferme intention de garder ouvertes les routes commerciales menant à Goma tout en étant prête à se porter au secours des populations en danger, ainsi qu’à soutenir les institutions démocratiques congolaises dans la recherche de la paix.

La MONUC a également noté la continuation de la présence de centaines d’enfants sur la ligne de front au Nord-Kivu.

«Des centaines de garçons et de filles continuent à être envoyés sur la ligne de front par les groupes armés. Depuis la reprise des combats en août 2007, le Mécanisme de surveillance et de communication mis en place par la Résolution 1612 (2005) du Conseil de Sécurité des Nations Unies rapporte des activités de recrutement d’enfants au Nord-Kivu», a déploré le Porte-parole de la mission, Kemal Saïki,

Après un recrutement forcé, selon plusieurs témoignages recueillis récemment, les enfants reçoivent un entraînement militaire et sont envoyés sur la ligne de front, au cœur des combats, alors que d’autres sont utilisés pour des tâches logistiques variées ou comme esclaves sexuels, a ajouté le Porte-parole.

Ces enfants sont particulièrement exposés au recrutement forcé par certains groupes armés du Nord-Kivu dans les écoles, transformant ainsi ces derniers en un lieu «à haut risque» et entraînant ainsi la fermeture des établissements scolaires.

Depuis 2004, plus de 8.500 enfants avaient déjà rejoint leurs familles après avoir quitté volontairement les groupes armés du Nord-Kivu. Mais plusieurs d’entre eux ont été à nouveau recrutés. La crise actuelle compromet tous les acquis durement obtenus pendant les trois dernières années de démobilisation d’enfants au Nord-Kivu.

La MONUC a exhorté à l’arrêt immédiat du recrutement et l’utilisation d’enfants. Elle aussi demandé aux groupes armés de remettre aux agences de protection de l’enfant tous ceux qui, garçons et filles, sont présents dans leurs rangs.

En conclusion, la MONUC a rappelé que la loi nationale congolaise, dont la Constitution, interdit la présence d’enfants de moins de 18 ans au sein de l’armée. De plus, le Tribunal Pénal International considère le recrutement et l’utilisation d’enfants de moins de 15 ans par des forces et groupes armés comme un crime de guerre et peut poursuivre tous les auteurs de ces crimes.

@Congoplanete | info@congoplanet.com

Autres articles


  1. Les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF (16 janvier 2020)
  2. Les FARDC mettent en place des mécanismes solides pour consolider leurs victoires sur l'ennemi (ADF) (14 janvier 2020)
  3. Les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation (14 janvier 2020)
  4. 40 ADF tués dans les opérations militaires initiées par les FARDC (12 janvier 2020)
  5. Attaques des ADF à Beni : l'armée dit renforcer la protection des civils (17 décembre 2019)
  6. Nord-Kivu : 20 civils tués par les ADF à Ndombi (15 décembre 2019)
  7. Les FARDC reprennent le contrôle du camp Kazaroho jadis occupé par les ADF (15 décembre 2019)
  8. Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF (14 décembre 2019)
  9. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  10. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  11. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  12. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  13. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  14. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  15. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  16. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  17. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  18. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  19. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  20. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  21. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  22. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  23. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  24. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  25. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  26. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  27. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  28. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  29. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  30. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.