Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Conflits à l'Est et au Bas-Congo : Bemba réfléchit et promet d'agir

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 24 mars 2008

Jean-Pierre Bemba commence à trouver interminable son séjour portugais. Une année après sa fuite aidée par une escorte blindée de la Monuc, il se donne encore un peu de temps de réflexion. Il dit suivre attentivement ce qui se passe au pays. ??On a laissé les gens travailler : on voit bien le résultat. La grogne sociale est trop forte et les problèmes sécuritaires ne sont pas réglés. Il y a des conflits à l'Est et au Bas-Congo (Ouest), la seule réponse du pouvoir à des mouvements de protestation est la répression.
Jean-Pierre Bemba commence à trouver interminable son séjour portugais. Une année après sa fuite aidée par une escorte blindée de la Monuc, il se donne encore un peu de temps de réflexion. Il dit suivre attentivement ce qui se passe au pays. ??On a laissé les gens travailler : on voit bien le résultat. La grogne sociale est trop forte et les problèmes sécuritaires ne sont pas réglés. Il y a des conflits à l'Est et au Bas-Congo (Ouest), la seule réponse du pouvoir à des mouvements de protestation est la répression. Pendant ce temps, on ne lutte pas contre l'impunité, la corruption et l'inflation galopante''. Au plan politique, Jean-Pierre est convaincu qu'une dictature s'installe. « Est-ce qu'il y a un espace pour que l'opposition puisse s'exprimer, non pas pour gérer mais pour faire son travail de contrôle et de critique ? ». A cette question oratoire qu'il se pose, Bemba répond par la négative. Pour lui, il y a une volonté claire de l'écarter lui qui est le chef du plus important parti d'opposition. Le dialogue avec le pouvoir est rompu.
Que Jean-Pierre ait choisi de donner de la voix en ce moment précis n'est pas le fait d'un hasard. Les parlementaires viennent de reprendre du service. Il n'est pas exclu qu'un malin ne soulève l'idée de compter ses absences à la session ordinaire du Sénat. Ce faisant, Jean-Pierre Bemba se doit de justifier son séjour prolongé à Faro. Il pose des conditions sécuritaires. Déjà en novembre 2007, une lettre du président du Sénat adressée au Premier ministre relevait que les conditions sécuritaires de Bemba sont de la compétence de Gouvernement. Il semble que la réponse se fait toujours attendre.


Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  8. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  11. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  16. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  17. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  18. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  19. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  20. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  21. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  22. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  23. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  24. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  25. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  26. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  27. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  28. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  29. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  30. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.