Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Rentrée parlementaire : AMP et opposition chargent le gouvernement

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 16 septembre 2008
Congo parliament

Le discours d’ouverture de la rentrée parlementaire du 1er vice-président de l’ Assemblée nationale, Christophe Lutundula a mis d’accord l’ AMP (Alliance de la majorité présidentielle) et l’ opposition. D’un côté comme de l’autre, tous sont d’avis que le gouvernement n’a encore rien fait pour répondre aux aspirations des populations congolaises, dans tous les domaines de la vie, rapporte radiookapi.net

Tel est le point de vue du député Alexis Takizal. Membre de l’AMP, il a salué le discours de Christophe Lutundula, le qualifiant d’un « discours d’espoir ». « Nous, on fait ce qu’il y a moyen de faire, mais il y a les partenaires[gouvernement] de l’autre côté qui, eux, doivent être sur le terrain et matérialiser le travail que nous sommes en train de faire ici. Ils ne le font pas nécessairement », a-t-il déclaré. « Nous avons été sur le terrain, on constate que rien, ou pratiquement rien n’a été fait juste là. », a souligné le député Takizal avant de déplorer que même pour cette année, le gouvernement n’a pu déposer à temps le projet de la loi budgétaire. « Nous allons alors nous retrouver exactement dans le même scénario que l’année dernière. Ils vont venir déposer le projet de loi le 28 novembre pour nous obliger à faire encore une session extraordinaire. C’est quand même dommage », s’est plaint le député de l’AMP. Même son de cloche dans les rangs de l’opposition. Ainsi, Gilbert Kiakwama estime de son côté que le discours prononcé lundi par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale traduit en fait le ras-le-bol de la chambre basse du Parlement et des députés face à l’immobilisme du gouvernement.

« A la fin, on impute à l’Assemblée nationale tout le mal alors que le mal vient surtout de l’exécutif, parce qu’on a beau conseiller, on a beau critiquer, on a beau proposer, ce gouvernement ne fait absolument rien », a-t-il déclaré à ce sujet. « Nous avons fait des enquêtes, nous avons fait des recommandations, nous avons fait des résolutions. A aucun moment, ce gouvernement n’a pris la moindre initiative pour répondre à nos attentes et encore moins aux attentes de la population », a insisté le député Kikwama. Pour lui, il faut pour ce gouvernement « la tolérance zéro » et « en finir une fois pour toutes ».

A l’UN et alliés, l’on décrie « l’absence totale de l’autorité de l’Etat ». Que ce soit en matière de gestion des affaires courantes, notamment en ce qui concerne le salaire et le niveau de vie des populations ou dans le domaine de la sécurité. « La République Démocratique du Congo est devenue un passoire, que ce soit au nord ou à l’est, tout celui qui veut prendre une portion, semble-t-il, à la latitude de le faire », a fait savoir François Mwamba, secrétaire général du MLC de Jean-Pierre Bemba et président du groupe parlementaire de l’UN (Union pour la nation).

« Sur cette base, nous avons bien entendu, non seulement pris à témoin la population, mais indiqué très clairement qu’il rentrait dans les obligations du gouvernement d’apporter des réponses rapides, non seulement aux questions du niveau de vie des populations, mais également, une fois de plus, à toutes ces questions de défense du territoire, et nous avons réitéré notre solidarité avec le sénateur Jean-Pierre Bemba qui, comme nous l’avons dit, est arrêté pour des raisons politiques à la Haye », a-t-il poursuivi avant de réitérer « notre soutien à la candidature de M. Jean-Pierre Bemba comme porte-parole » de l’opposition.


Autres articles


  1. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  4. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  5. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  7. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  8. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  9. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  10. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  14. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  15. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  16. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  17. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  18. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  19. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  20. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  21. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  22. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  23. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  24. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  25. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  26. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  27. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  28. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  29. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  30. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.