Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les militants du MLC invités à se mettre en ordre de bataille pour les prochaines échéances électorales

Article précédant | Suivant
ACP - 6 octobre 2008
MLC - Congo

Le secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo (MLC), François Mwamba Tshishimbi a exhorté les militants de son parti à se mettre en ordre de bataille face aux enjeux que représentent les prochaines échéances électorales, à l’occasion du meeting tenu samedi à la FIKIN, marquant la fin des manifestations organisées en commémoration du dixième anniversaire de ce mouvement.

M. Mwamba a, à cette occasion, retracé l’historique du MLC  depuis sa création à Kisangani le 30 septembre 1998, sur l’initiative du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, avec comme objectif la réinstauration de la démocratie face à la dérive totalitaire « instaurée par l’AFDL après la prise de pouvoir à Kinshasa le 17 mai 1997.

De mouvement politico-militaire à sa création, le MLC s’est mué  en un parti politique en 2003 et pris part à tous les grands rendez-vous ayant marqué l’histoire récente de la RDC depuis la signature des accords de Kinshasa jusqu’à la conclusion de l’Accord global et inclusif de Sun City, en Afrique du Sud en 2003.

Le secrétaire général du MLC a qualifié de « très positif » le bilan de son parti qui, en dix ans, s’est imposé comme la seconde force politique du pays et la première de l’opposition institutionnelle avec 65 députés nationaux, 15 sénateurs et 104 députés provinciaux.

A cette occasion, M. Mwamba a informé la base de son parti sur la santé de son leader Jean-Pierre Bemba actuellement détenu à la Haye, réaffirmant la volonté de ce dernier de jouer un rôle politique majeur dans la perspective d’une alternative crédible du pouvoir en RDC.

Faisant  l’état de la nation, le numéro deux du MLC a qualifié de « catastrophique » le bilan du gouvernement Gizenga, lequel s’est illustré par l’inertie, la  prédation, le pillage, l’insécurité généralisée et l’indifférence ayant occasionnée des nombreux remous sociaux.

Aussi, a-t-il condamné l’action néfaste du « gouvernement parallèle » qui paralyse l’action du gouvernement légal, promettant que l’opposition, fidèle à sa mission, n’hésitera pas à dénoncer les maux et les acteurs politiques véreux qui agissent contre les intérêts du peuple.


Autres articles


  1. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  4. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  5. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  7. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  8. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  9. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  10. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  14. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  15. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  16. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  17. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  18. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  19. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  20. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  21. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  22. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  23. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  24. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  25. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  26. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  27. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  28. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  29. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  30. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.