Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kabila et bemba prêts "à accepter l'échec"

Article précédant | Suivant
MISNA - 28 octobre 2006 10:26

Les deux candidats au ballottage de demain - le président sortant Joseph Kabila et un de ses vice-présidents, Jean-Pierre Bemba - se sont tous deux déclarés prêts à accepter "l'éventuel échec" aux urnes, dans deux diverses interviews accordées aux médias étrangers à la veille du vote.

À l'émetteur britannique 'Bbc', qui ne rapporte que quelques paroles, Kabila se serait dit disposé à accepter l'issue des urnes "sans problèmes". Bemba - à la radio française 'Rfi' - a affirmé qu'en cas de victoire de son rival "dans la transparence", il invitera ses partisans au calme.

Le 30 juillet, premier tour de la présidentielle, une journée considérée historique au vu de la massive participation au vote dans le calme, hormis quelques incidents isolés, le président sortant a obtenu 44,8% des préférences et Bemba 20%. À l'annonce des résultats électoraux, entre le 20 et le 22 août, de graves affrontements sont survenus à Kinshasa, provoquant des dizaines de victimes.

Ces derniers jours, la tension était palpable dans la capitale et en province; l'épisode le plus grave s'est vérifié jeudi à Gbadolite, à la frontière avec la République Centrafricaine, quartier général de Bemba, où 4 personnes sont mortes dans des heurts entre les gardes du vice-président et celles de Nzanga Mobutu, fils de l'ex-dictateur Mobutu Sese Seko, qui soutient le parti de Kabila au ballottage. Quelques heures auparavant, une révolte dans la prison de Kinshasa avait provoqué d'ultérieures craintes de nouveaux combats dans la capitale, mais la situation est redevenue tranquille, même si le climat demeure tendu. "La situation est très calme, même si la psychose ne fait qu'augmenter" a déclaré le porte-parole adjoint de la Monuc, Jean-Tobie Okala, en appelant la population "à ne pas céder à la panique".

Le meeting de Bemba qui aurait dû se tenir hier au stade de Kinshasa a été annulé pour des raisons de sécurité; la campagne électorale s'est officiellement conclue à minuit. Les frontières du pays seront fermées de samedi minuit à dimanche minuit.

L'Ouganda a déployé des troupes supplémentaires à sa frontière avec le Congo, démentant tout rapport entre cette décision et l'élection de dimanche. En province, au-delà des incidents de Gbadolite (nord-ouest), le tension était palpable à Lodja (centre), au lendemain du meurtre d'un militant pro-Bemba et des incendies et violences ayant duré jusqu'à hier matin; à Kamina, dans le Katanga (sud-est) le climat d'insécurité a porté le comité provincial a interdire hier toute manifestation publique.

Demain, les Congolais devront choisir leur nouveau président ainsi que les membres des conseils provinciaux, qui seront ensuite appelés à élire les gouverneurs et 125 sénateurs, qui épauleront les 500 députés élus en juillet dernier.

Le scrutin de demain - qui a coûté globalement 400 millions d'euro, payés par la communauté internationale - devrait mettre fin à la longue transition post-belliqueuse après les conflits de 1996 à 2003. Plus d'un millier d'observateurs internationaux et 40.000 nationaux scruteront la régularité du vote, placé sous la surveillance de quelque 80.000 policiers congolais, 17.600 casques bleus de l'Onu et 1.200 soldats de l'Eufor (force européenne).


Autres articles


  1. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  2. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  3. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  4. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  5. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  6. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  7. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  12. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  13. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  14. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  15. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  16. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  17. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  18. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  19. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  20. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  21. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  22. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  23. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  24. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  25. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  26. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  27. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  28. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  29. Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi dépose sa candidature (6 septembre 2011)
  30. Tshisekedi prend de vitesse Kengo et Kamerhe (31 août 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.