Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Présidentielle en RDC: Kabila en tête selon les premiers résultats partiels

Article précédant | Suivant
Monuc/AFP - 6 novembre 2006 10:16

KINSHASA, 5 nov 2006 (AFP) - Le président sortant de République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila devance son adversaire le vice-président Jean-Pierre Bemba, selon les premiers résultats partiels du second tour de la présidentielle publiés samedi et portant sur 5% des inscrits.

M. Kabila obtient 68,46% des suffrages exprimés, contre 31,54% à M. Bemba, selon des données compilées par l'AFP à partir de résultats affichés dans 12 circonscriptions (sur les 189 du pays) et publiés sur le site internet de la Commission électorale indépendante (CEI).

Le taux de participation s'élève sur l'ensemble de ces 12 circonscriptions à 70,8%.

Ces résultats portent sur 5,2% des quelque 25 millions d'électeurs inscrits.

La CEI précise qu'il s'agit de résultats provisoires partiels, susceptibles de modifications en cas "d'erreurs matérielles" et "ne permettant aucune spéculation et/ou projection de tendance concernant les résultats des deux candidats".

Les résultats provisoires complets de la CEI sont attendus d'ici le 19 novembre. Les résultats définitifs seront proclamés par la Cour suprême de justice au plus tard le 30 novembre, après examen d'éventuels contentieux.

Selon les résultats partiels affichés samedi, Joseph Kabila obtient entre 93% et 98% des voix dans six circonscriptions de l'est du pays (4 au Nord-Kivu, 1 au au Maniema et 1 au Katanga), qui l'avait massivement plébiscité au premier tour.

De son côté, Jean-Pierre Bemba réalise des scores compris entre 86% et 93% dans trois circonscriptions d'Equateur (nord-ouest), son fief électoral, et devance Kabila dans deux circonscriptions du Bas-Congo (sud-ouest) avec 60 et
86% des voix.

A Bandundu-ville (ouest), Bemba obtient 93,4% des suffrages. Il a récupéré la majeure partie des voix obtenues par le vieil opposant Antoine Gizenga, qui avait fait 73% au premier tour dans cette circonscription et qui avait pourtant appelé ses électeurs à voter pour le président sortant.

Après un vote calme le 29 octobre, la CEI a multiplié les appels au calme et à la retenue des deux camps, les mettant en garde contre toute publication anticipée de résultats.

Du 20 au 22 août, les troupes des candidats, deux ex-belligérants de la dernière guerre sur le sol congolais (1998-2003), s'étaient violemment affrontées à Kinshasa, quelques heures avant l'annonce des résultats du premier tour, qui créditait M. Kabila de 44,8% des voix contre 20% à M. Bemba.

Samedi, l'organe de régulation des médias en RDC a dénoncé "l'irresponsabilité déconcertante" des états-majors politiques des deux camps et sanctionné par un "embargo" médiatique certains de leurs responsables, pour avoir annoncé la victoire de leur candidat respectif en citant des chiffres non officiels.
sb-ayv/jch


Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  8. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  11. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  16. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  17. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  18. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  19. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  20. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  21. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  22. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  23. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  24. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  25. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  26. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  27. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  28. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  29. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  30. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.