Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Des tirs sporadiques entendus à kinshasa, le calme revient

Article précédant | Suivant
MISNA - 11 novembre 2006 15:20

Malgré la tension persistante, le calme semble de retour dans le quartier de Gombe, dans la capitale Kinshasa, où ce matin des incidents isolés avaient fait craindre une reprise des affrontements entre les milices du vice-président Jean-Pierre Bemba et du chef d'État sortant Joseph Kabila, rivaux au ballottage de la présidentielle du 29 octobre.

Des sources de la MISNA confirment que des coups d'armes lourdes et de mortier ont été tirés dans la zone du cimetière de Gombe, non loin de la maison de Bemba, bien qu'il soit encore difficile d'en confirmer l'origine précise. Peu avant, une manifestation de partisans du vice-président avait été dispersée par la police après que les manifestants aient bloqué quelques rues. Des miliciens de la garde de Bemba sont sortis de la résidence du vice-président lourdement armés en direction du cimetière voisin, d'où des coups d'armes lourdes ont retenti.

D'après des témoignages recueillis par la MISNA, il n'y a eu aucun affrontement avec la Garde républicaine qui assure la sécurité de Kabila, ce que d'aucuns avaient cru. Un photographe de l'agence France Presse a dit avoir vu au moins un milicien de Bemba blessé. La mission de l'Onu dans la République démocratique du Congo (Monuc) a renforcé la sécurité dans la zone et a envoyé quelques blindés à proximité de la résidence du vice-président.

Dans la capitale, Bemba, ex-chef rebelle, bénéficie d'un grand soutien populaire. Ces derniers jours, les représentants politiques de son parti ont dénoncé à deux reprises des "erreurs systématiques" dans les décomptes provisoires que la Commission électorale indépendante (Cei) diffusés en vue de l'annonce des résultats finaux, prévue le 19 novembre.

Alors que 65% des bulletins de vote ont été dépouillés, Kabila maintient un net avantage sur son rival, avec 60,67% des préférences contre 39,33%. En août, suite à la diffusion des résultats du premier tour du 30 juillet, les miliciens des deux candidats s'étaient violemment affrontés dans la capitale, provoquant des dizaines de victimes. Mais cette fois les deux candidats se sont engagés à interdire toute violence et à respecter l'issue du vote, qui devrait mettre fin à une longue période de guerre, instabilité et transition


Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  8. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  11. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  16. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  17. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  18. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  19. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  20. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  21. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  22. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  23. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  24. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  25. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  26. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  27. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  28. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  29. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  30. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.