Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Conseil de sécurité déplore les violences et engage au respect de la démocratie

Article précédant | Suivant
UN News Service - 3 avril 2007 19:28

Emyr Jones Parry Le Conseil de sécurité a déploré aujourd'hui par la voie d'une déclaration présidentielle les violences survenues du 22 au 25 mars à Kinshasa entre les forces de sécurité congolaises et la garde rapprochée du sénateur Jean-Pierre Bemba, exhortant toutes les parties à respecter le caractère sacré de la vie humaine et les droits de l'homme.

Déplorant les pertes « en particulier parmi les civils », ainsi que les « destructions et pillages », notamment de certaines missions diplomatiques, le Conseil a encouragé « les autorités congolaises et la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) à enquêter » sur les faits.

Le Conseil souligne le « caractère légitime des nouvelles institutions issues d'élections démocratiques et la nécessité pour celles-ci d'assurer la protection de la population ». Dans le même temps, il souligne « combien il importe que ces institutions agissent dans le respect de la légalité, des droits de l'homme et du droit international humanitaire et évitent tout usage de la force inutile ou disproportionné ».

Le Conseil de sécurité a appelé le gouvernement à respecter la place et le rôle que la Constitution a conférés aux partis dans le but de garantir leur participation effective au débat politique national et encouragé tous les partis à continuer d'adhérer aux règles du jeu politique.

Le Conseil a par ailleurs salué la déclaration de la Conférence des Présidents de l'Assemblée nationale congolaise, en date du 26 mars 2007, dans laquelle l'ensemble des groupes parlementaires ont réaffirmé leur adhésion à la démocratie et recommandé à l'ensemble des institutions de la République d'?uvrer à la réconciliation, à la concorde nationale et au dialogue permanent entre acteurs politiques.

Selon des informations parues dans la presse, les combats à Kinshasa auraient fait plusieurs centaines de victimes.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) annonçait le 28 mars que des organisations humanitaires poursuivaient leurs activités d'évaluation et d'assistance à Kinshasa, après les affrontements qui ont opposé, la semaine dernière, les forces gouvernementales et les éléments armés de l'ancien Vice-Président, Jean-Pierre Bemba (voir le point de presse du porte-parole du 28.03.07).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a distribué trois tonnes de médicaments essentiels et de matériel chirurgical ainsi que 400 rouleaux de bandage et 100 draps.

OCHA a précisé que d'autres sources de préoccupation perduraient, notamment la protection des groupes vulnérables, y compris des familles et des personnes dépendantes des forces loyales à Jean-Pierre Bemba, ainsi que des enfants des rues arrêtés.


Autres articles


  1. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  2. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  3. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  4. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  5. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  7. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  8. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  9. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  10. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  14. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  15. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  16. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  17. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  18. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  19. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  20. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  21. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  22. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  23. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  24. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  25. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  26. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  27. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  28. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  29. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  30. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.