Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Pourparlers entre le président sud-africain et les dirigeants congolais

Article précédant | Suivant

KINSHASA, le 13 janvier 2005(IRIN) - Le président sud-africain Thabo Mbeki s'est entretenu aujourd'hui avec les principaux responsables politiques de la République démocratique du Congo (RDC) dans le but d'apaiser les tensions au sein du gouvernement et de sauver le processus de transition démocratique.

Arrivé mercredi à Kinshasa, la capitale de la RDC, Mbeki a rencontré le président Joseph Kabila et ses quatre vice-présidents. Jean-Pierre Bemba, un des vice-présidents, a menacé de retirer son mouvement du gouvernement de transition si d'ici le 31 janvier les conditions préalables à l'organisation des élections n'étaient pas remplies.

«A ce moment-là [?]nous nous retirerons de la transition, nous laisserons ceux qui veulent gérer le pays soi-disant à leur manière et nous appellerons les populations à prendre leurs responsabilités», a déclaré Bemba une heure après sa rencontre avec Mbeki.

Bemba dirige le Mouvement pour la libération du Congo, un des anciens groupes rebelles représenté au sein du gouvernement. Les conditions préalables auxquelles Bemba se réfère sont stipulées dans l'accord signé sous l'égide du Président sud-africain en décembre 2002 par les belligérants congolais, l'opposition non armée et la société civile.

Le point fort de l'accord tourne autour de la répartition du pouvoir au sein du gouvernement de transition et de ses institutions, du corps diplomatique, de la direction de la police et des services de sécurité.

Bemba et les responsables du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD), un autre mouvement rebelle, ont accusé le président Kabila et sa famille de bloquer le processus de transition.

Prévues initialement le 30 juin, les élections risquent d'être reportées en raison des tensions politiques actuelles.

Le président de la Commission électorale indépendante, Apollinaire Malu Malu, a annoncé la semaine dernière que les élections doivent être repoussées à une date ultérieure, même si leur organisation reste prévue pour cette année.

Cette annonce a donné lieu lundi dernier à de violences manifestations à Kinshasa. Quatre personnes ont été tuées par la police et plusieurs autres blessées.

Après sa rencontre avec Mbeki, Azarias Ruberwa, le chef du RCD et l'un des vice-présidents du gouvernement de transition, a admis qu'il fallait accélérer le processus électoral et qu'il demanderait à Bemba de rester au gouvernement afin que les problèmes puissent être résolus.

Les deux autres vice-présidents rencontrés par Mbeki sont Abdoulaye Yerodia et Arthur Z'Aidi Ngoma. Yerodia a accusé les anciens mouvements rebelles, l'opposition politique et les défenseurs de l'ancien président, feu Mobutu Sese Seko, d'être à l'origine des difficultés actuelles.

"

Autres articles


  1. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  2. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  8. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  11. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  12. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  13. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  15. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  16. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  17. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  18. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  19. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  20. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  21. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  22. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  23. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  24. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  25. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  26. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  27. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  28. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  29. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  30. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.