Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le PPRD investit Joseph Kabila candidat à la présidentielle 2011

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 22 août 2011
Des cadres et membres du PPRD, lors de la clôture du 2ème congrès de leur parti politique le 21/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa.
Des cadres et membres du PPRD, lors de la clôture du 2ème congrès de leur parti politique le 21/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa.
A l’issue de son deuxième congrès ordinaire à Kinshasa, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a désigné et investi Joseph Kabila comme son unique candidat à la présidentielle 2011. Motivation : permettre au chef de l’Etat d’achever son programme de reconstruction et de modernisation de la RDC.

C’est par des applaudissements frénétiques, cris de joie, chants et danses que les membres et cadres du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) ont répondu à l’annonce de la désignation et de l’investissement de Joseph Kabila Kabange en qualité de leur candidat à la présidentielle 2011.

Ils ont formulé à l’unanimité cette résolution à l’issue du deuxième congrès ordinaire organisé par leur famille politique du 19 au 21 août 2011 au stade des Martyrs de Kinshasa. Pour réussir ce pari, les congressistes du PPRD ont réitéré leur soutien au président Joseph Kabila pour lui garantir une victoire écrasante à la présidentielle 2011 et une Majorité absolue à tous les niveaux. Ils se sont, à cet effet, engagés à soutenir le programme et la vision du chef de l’Etat pour bâtir un Congo prospère et uni.

Les congressistes du PPRD ont, par la même occasion, adopté des stratégies pour des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées en RDC.

Par ailleurs, les participants ont émis le vœu de voir leur formation politique initier une cotisation spéciale pour financer les candidatures des membres aux prochaines élections 2011.

Encourager les femmes et jeunes

Saisissant cette opportunité, ils ont encouragé les ligues des femmes et jeunes du PPRD à présenter leurs candidatures pour les législatives nationales, provinciales et les élections locales.

Reconnaissants, les congressistes ont félicité et remercié tous les membres de leur famille politique qui se sont faits identifiés et enrôlés massivement, lors du processus de révision du fichier électoral, qui s’est clôturé en juillet dernier.

Lors de ces travaux, ils ont évalué l’apport de la Communauté internationale dans les prochaines élections. Les congressistes ont aussi dressé l’état des lieux de leur famille politique avec les autres partis de la Majorité.

L’occasion leur a été offerte pour évaluer le rapport entre le PPRD, les partis alliés et ceux de la Coalition, et entre la Majorité présidentielle et l’Opposition politique. Les participants ont revu le règlement intérieur de leur Parti, élaboré le thème de la campagne de prochaines élections et ont défini des stratégies à mettre sur pied pour remporter des élections à tous les niveaux.

Tenir bon face aux intoxications

Ils ont demandé que les bases du Parti soient préparées pour faire face aux discours d’intoxication de l’Opposition, notamment sur les contrats chinois. Les congressistes tiennent au renforcement de collaboration entre les députés nationaux et provinciaux de leur famille politique. Les participants pensent qu’il est impérieux au PPRD de responsabiliser les femmes au sein de leurs cellules de base en vue de renforcer leur leadership. Raison pour laquelle, ils demandent que le PPRD tienne compte en toute circonstance du genre et mette en œuvre de manière effective la parité.

Les congressistes ont émis aussi le vœu d’organiser le 3ème congrès ordinaire de leur famille politique, en mai 2012, en vue d’évaluer la mise en œuvre de l’actuel manifeste électoral 2011.

Moïse Katumbi Chapwe, la star du congrès

Il sied de noter que le 2ème congrès ordinaire du PPRD a connu la présence de poids lourds qui n’ont pas pu passer inaperçus. C’est le cas de Moïse Katumbi Chapwe gouverneur et président interfédéral du Katanga. A sa présentation au public, le Stade des Martyrs a vibré d’applaudissements frénétiques. Quand il s’est mis debout, tout le monde a scandé à l’unisson : « Moïse ! Moïse ! ». Les musiciens invités pour agrémenter la clôture du congrès ont rajouté en reprenant son nom dans leurs chants d’animation. Star populaire et à la une, le président du T.P. Mazembe en est bien une. Sa popularité a touché tous les coins et recoins du territoire national.


Autres articles


  1. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  2. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  3. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  4. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  5. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  6. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  7. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  8. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  9. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  10. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  11. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  12. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  13. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  14. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  15. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  16. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  17. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  18. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  19. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  20. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  21. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  22. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)
  23. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  24. La CENI confirme le début de la campagne électorale à minuit (21 novembre 2018)
  25. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  26. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  27. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  28. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  29. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  30. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.