Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Appel à la démission des ministres candidats à la députation nationale

ACP - 31 octobre 2011
Réunion du Gouvernement
Les candidats à l’élection présidentielle du 28 novembre prochain ont exigé, dimanche à Kinshasa, la démission des ministres, des gouverneurs de province et des administrateurs de territoire candidats à la députation nationale en vue de garantir l’impartialité du processus.

Ils l’ont signifié au Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au cours d’une rencontre d’explication organisée au siège de l’institution, en présence du corps diplomatique et du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Roger Meece.

Selon le candidat Vital Kamerhe, la rencontre de dimanche était très capitale pour faire le point du processus électoral après le lancement, vendredi dernier, de la campagne électorale sur l’ensemble du territoire national pour l’élection présidentielle et la députation nationale.

« Nous avons demandé au bureau de la CENI de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que le processus soit neutre. La loi exige de tous les responsables, du ministre aux responsables de l’Administration territoriale, de démissionner de leurs fonctions du moment qu’ils briguent un mandat électoral », a-t-il souligné. Les candidats à l’élection présidentielle ont soulevé d’autres préoccupations concernant leur transport et leur sécurité.

Le président de la CENI, Daniel Ngoy Mulunda, a souligné que la rencontre a permis de dissiper le doute qu’avaient certains candidats sur la tenue des élections le 28 novembre 2011.

« Il n’y aura pas de report de la date des élections. Nous avons expliqué aux candidats et au corps diplomatique l’évolution actuelle du processus. Quant aux autres problèmes soulevés par les candidats qui ne sont pas de la compétence de la CENI, le bureau va saisir le Président de la République pour des réponses positives », a déclaré le pasteur Ngoy Mulunda. Le président de la CENI s’est attardé sur le dialogue qui doit demeurer entre son institution, les candidats à l’élection présidentielle et les acteurs politiques congolais.

Six candidats à l’élection présidentielle du 28 novembre prochain étaient présents à cette rencontre tandis que les autres, absents de de Kinshasa, étaient représentés par des délégués de leurs partis politiques.

niangura1 nov. 2011 08:14
Mais, il y a pas longtemps un candidat avait dit qu'au Congo-Kinshasa le conseil de ministre n'existait pas?... Cette photo représente la dictature: Un président loin seul à ses ministres comme dans le régime dictatorial de pays de l'est

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  12. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  13. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  14. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  15. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  16. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  17. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  18. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  19. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  20. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  21. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  22. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  23. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  24. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  25. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  26. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  27. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  28. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  29. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  30. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.