Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Arrivé à Kisangani, Etienne Tshisekedi nie s'être proclamé président

Article précédant | Suivant
Congo News Agency - 11 novembre 2011
Etienne Tshisekedi
Etienne Tshisekedi le 9/8/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. | Agrandir
Etienne Tshisekedi est arrivé jeudi soir à Kisangani, en provenance de l’Afrique du Sud. Le président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social a atterri à l’aéroport du chef-lieu de la Province Orientale vers 22h00, à bord d’un avion d’une compagnie sud-africaine.

Plusieurs dizaines de militants de l’UDPS sont restés tard dans la nuit pour accueillir et soutenir le candidat numéro 11 à l’élection présidentielle du 28 novembre, plongé dans une controverse causée par des propos qu’il a tenu dimanche dans une interview accordée à la Radio Lisanga Télévision (RLTV).

Ces propos, appelant à la violence à trois semaines des élections présidentielle et législatives, ont été condamnées par aussi bien la classe politique congolaise que l’Union africaine, l’Union européenne, l’ONU, les Etats-Unis, la France et la Belgique, qui ont tous appelés à des élections apaisées, libres, et transparentes.

Interrogé sur ses propos, M. Tshisekedi a nié avoir appelé ses « combattants » à « casser les portes des prisons » pour libérer des militants de l’UDPS, qu’il dit être emprisonnés illégalement par les autorités, et « corriger » les policiers qui s’y opposeraient.

Il a aussi nié s’être proclamé président de la République démocratique du Congo (RDC).

« Le souverain dans ce pays c’est le peuple congolais, qui m’a proclamé (président) depuis longtemps, ce n’est pas l’auto-nomination, à moins que vous me prouviez le contraire », a dit M. Tshisekedi, repris par l’AFP.

Selon le leader de l’UDPS, son message avait comme but « d’enlever la peur de la population vis-à-vis de la dictature ».

« Toute dictature est basée sur la peur. Demain avec l’État de droit, le Congolais doit abandonner la peur et avoir confiance en lui-même. Ma manière d’éduquer le peuple congolais c’est de lui enlever la peur dans (sa) tête en se mobilisant d’aller terroriser ceux qui nous ont longtemps terrorisé aussi, pour que demain il soit un véritable sujet de développement. C'est ne pas un appel à la violence. »

jean paul18 nov. 2011 06:14
Mr Nzuzi Wasingu Jean Paul Mr Ilunga, le fait d'avoir peur de voir le sans de congolais couler à cause de sa détermination à sortir de l'emprise des occidentaux et de certains lèchent bottes africains, c'est ce que mr Etienne Tshisekedi stigmatise dans son intervention en Af du sud. Alors que dirait-on de 1959 avec la la demande de l'indépendance? En ce qui concerne du courage de Lumumba qui lui coutera sa vie sachant qu'il avait une famille? Il y'en a tant d'autres des exemples, cependant je te dirai simplement ne sois pas égoïste si avant nous il y a eu des courageux qui ont versé le sang pour nous, laisse pour aujourd'hui celui qui n'est pas égoïste le faire pour la génération future afin que notre beau pays reviennent à nous.
Radical change16 nov. 2011 04:33
Mr Ilunga, il vaut mieux de connaitre cet adage: "les esprits faibles discutent les hommes, les esprits moyens discutent les evenements et les esprits nobles discutent les idées". Je le dis parce que il y a beaucoup de gens qui prennent position à cause de la haine développée à l'égard de la personne de Tshisekedi. Cette opinion a été faite a cause des personnes détenues illegalement par l'Etat, pour dire avant de critiquer cette opinion que dis-tu des arrestations arbitraires.
Aubert14 nov. 2011 06:00
Pauvre TSHITSTHI; un mauvais perdant potentiel.
LOKOLE14 nov. 2011 05:58
Monsieur Ilunga, vous m'étonnez beaucoup, le sang de Congolais coule tous ces jours ici et c'est depuis l'époque coloniale. Arrêtez de dire n'importe quoi. Le peuple doit se prendre en charge car ceux qui peuvent assumer sa sécurité le tuent. Alors, je ne vois pas du mal quand un père demande à ses enfants de se défendre. C'est qui est tout simplement humain. Sachez cher Monsieur, plus rien ne sera comme avant. Nous sommes prêts à se sacrifier au nom de 8 millions de morts... Pouvez- vous me dire qui a tué tous ces morts? et vous nous dites de tendre l'autre joue! Mon cher frère, c'est triste votre raisonnement...
ilunga12 nov. 2011 08:38
j'ai peur de voir couler le sang congolais pour satisfaire seulement l'opinion que l'udps prone l'etat de droit a la place de l'incitation a la violence. et pourtant, un discours programme aurait pu etre developpe. que nos compatriotes soient vigilants. nous ne sommes pas de combattants comme c'est le cas en belgique, france, engleterre, habitues de detruire...

Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  3. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  4. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  5. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  6. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  7. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  8. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  9. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  10. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  13. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  14. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  15. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  16. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  17. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  18. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  19. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  20. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  21. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  22. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  23. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  24. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  25. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  26. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  27. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  28. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  29. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  30. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.