Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique

Article précédant | Suivant
Le Phare - 7 octobre 2015
Franck Diongo, devant le siège de son parti politique le 7/10/2013 à Kinshasa, après avoir tenue une conférence de presse
Franck Diongo, devant le siège de son parti politique le 7/10/2013 à Kinshasa, après avoir tenue une conférence de presse | Agrandir
La dernière déclaration du président de la République à Kingakati, devant les sociétaires de sa famille politique, n’a pas été sans réaction dans l’univers politique congolais.

L’engagement solennel de Joseph Kabila de respecter scrupuleusement la Constitution, qui lui interdit de briguer un troisième mandat, ne rassure pas les opposants, qui militent jour et nuit pour la passation civilisée du pouvoir à la magistrature suprême du pays, le 20 décembre 2016.

Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste, Franck Diongo, accuse le président Kabila de continuer à entretenir le flou sur son avenir politique.

Au cours d’un point de presse animé hier mardi 6 octobre 2015 au siège de son parti, sur l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu, Franck Diongo considère le dernier message de Joseph kabila aux députés, sénateurs et chefs des partis de la Majorité Présidentielle, le dimanche 4 octobre 2015 dans sa ferme de Kingakati, comme une distraction, qui cache un non-dit.

Il estime que l’Autorité morale de la Majorité Présidentielle, qui a réagi sous une forte pression interne et externe, est restée énigmatique au sujet de sa participation ou non à l’élection présidentielle de novembre 2016.

Le Chef de l’Etat, selon le président du Front Anti-dialogue, n’a pas répondu aux attentes et aspirations du peuple congolais, qui exige que les élections présidentielle et législatives nationales puissent se dérouler dans les délais constitutionnels.

A ce sujet, Franck Diongo a exigé que la priorité soit donnée aux élections législatives provinciales, nationales et présidentielle. Cet acteur de l’Opposition a souligné que tous ces scrutins doivent se tenir après le nettoyage du fichier électoral.

Concernant la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Franck Diongo a accusé cette institution d’appui à la démocratie de bloquer volontairement le processus électoral. Son silence, à 19 jours de la date initialement prévue dans son calendrier électoral global pour la tenue des élections provinciales, locales et municipales, prouve que l’institution dirigée par l’Abbé Malumalu est inféodée au pouvoir en place qui, d’après lui, ne manifeste aucune volonté politique de conduire le peuple congolais aux urnes.

Il trouve inacceptable que la CENI ne rende pas compte, aux Congolais et aux partenaires de la RDC, de la suite du processus électoral, après avoir décidé du report de la campagne pour les élections législatives provinciales.

A son avis, la CENI doit fournir des explications à tous les citoyens congolais qui ont déboursé des frais pour déposer leurs candidatures afin de compétir pour les élections provinciales, municipales et locales.


Autres articles


  1. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  2. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  3. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  4. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  5. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  6. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  7. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  8. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  9. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  10. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  11. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  12. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  13. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  14. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  15. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  16. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  17. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  18. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  19. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  20. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)
  21. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  22. La CENI confirme le début de la campagne électorale à minuit (21 novembre 2018)
  23. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  24. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  25. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  26. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  27. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  28. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  29. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  30. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.