Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 18 octobre 2016
Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé mardi que la décision de reporter à avril 2018 l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, prise sans l'aval d’une bonne partie de l'opposition, n'était « pas une réponse à la crise ».

« Renvoyer l'élection à 2018 ne règle pas le problème. Il n'y a qu'une façon de sortir de la crise, que le président (sortant Joseph Kabila) annonce qu'il ne se représente pas et qu'une date soit fixée pour l'élection », a déclaré, lors d'une rencontre avec la presse diplomatique, M. Ayrault cité par l’AFP.

« La situation en RDC nous préoccupe beaucoup. Il y a un risque majeur d'affrontements et de manifestations violentes et de répression », s'est inquiété M. Ayrault. Interrogé sur l'éventualité de sanctions contre des personnalités du cercle du pouvoir à Kinshasa, il a répété que « rien n'était exclu ». « On va se concerter (avec les Européens) pour voir si on doit faire quelque chose », a-t-il expliqué.

La veille de cette déclaration du chef de la diplomatie française, les participants au dialogue ont approuvé un accord politique prévoyant d’organiser les élections présidentielle, législatives et provinciale simultanément en avril 2018.

Le même jour, la Cour constitutionnelle a autorisé à la commission électorale de publier un autre calendrier électoral qui va au-delà des délais constitutionnels.

La commission électorale avait saisi la haute cour pour solliciter le report de la convocation du scrutin présidentiel qui devait intervenir le 19 septembre dernier. Le deuxième et dernier mandat du chef de l’Etat congolais Joseph Kabila s’achève le 19 décembre prochain.

Avec AFP


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  5. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  6. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  7. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  8. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  9. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  10. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  13. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  14. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  15. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  16. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  17. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  18. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  19. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  20. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  21. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  22. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  23. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  24. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  25. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  26. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  27. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  28. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  29. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  30. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.