Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'UDEMO honore la mémoire du maréchal Mobutu

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 8 septembre 2010
Mobutu Sese Seko

Le 13ème anniversaire de la disparition du Maréchal Mobutu Sese Seko a été commémoré dans la méditation. C’était au cours d’une messe d’action de grâce organisée en la Cathédrale Notre-Dame du Congo de Lingwala, à Kinshasa.

Des milliers de Congolais unis autour de l’Union des démocrates mobutistes (UDEMO) ont commémoré, hier mardi 7 septembre, au cours d’une eucharistie d’action de grâce, la mémoire du maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga, deuxième président de la République démocratique du Congo (ex-Zaïre), mort il y a exactement 13 ans à Rabat, au Maroc.

Dans une cathédrale comble, les familles biologique et politique du Maréchal ont confié à Dieu l’âme de celui qu’ils ont tant aimé. C’était une journée de souvenir, où émotion et joie se lisaient dans les visages de plusieurs personnalités venues honorer la mémoire du « Père de la paix et de l’unité » des Congolais. En effet, le deuxième président de la République a laissé aux Congolais un héritage à ne point négocier : la paix, l’unité et la stabilité du Pays. C’est, d’ailleurs, autour de ces trois valeurs que le secrétaire général ai de l’UDEMO, Guillaume Kahasha, a axé son allocution en l’absence du vice-Premier ministre, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale, Mobutu Nzanga et du député national Mobutu Giala, président national de l’UDEMO. Le premier est à Lubumbashi et le second à Rabat au Maroc pour la même cérémonie.

« Le Maréchal a forgé en 32 ans de présidence le vouloir-vivre collectif pour l’ensemble du peuple congolais », a rappelé Me Kahasha. Aussi, a-t-il martelé, c’est le président Mobutu qui est l’initiateur de la démocratisation, en lançant le 24 avril 1990, un processus qui se matérialise et se confirme plus d’une dizaine d’années après son décès par l’organisation prochaine des deuxièmes élections générales pluralistes en RDC.

A côté des membres de la famille et anciens collaborateurs du président défunt, plusieurs personnalités dont des députés et sénateurs, ainsi que des représentants des partis politiques et corps de mission diplomatique ont répondu au rendez-vous et donné leurs témoignages. Le plus remarquable était celui de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Vital Kamhere. « Je suis venu parce que je reconnaît en Mobutu un père de la nation et un travailleur infatigable… aujourd’hui le pays doit se battre pour relever le défi », a-t-il déclaré.

En priant pour le Maréchal Mobutu, les Congolais se souviennent que cet homme grand était un grand homme constamment habité par l’esprit de grandeur qui, parfois, se transformait en « folie de grandeur ».

Plusieurs langues l’ont déclaré. En effet, si le maréchal Mobutu a su faire de la paix, l’unité du pays et l’intégrité territoriale le leitmotiv de sa politique, il a connu plusieurs ratés en 32 ans de règne sans partage. Il aurait voulu continuer, mais miné dans ses derniers jours par la maladie, le Maréchal n’a pu sauver son régime en mai 1997. Devant la poussée des événements, il a été contraint à l’exil. Et, c’est le roi Hassan II du Maroc qui lui a offert l’asile. Moins de quatre mois après sa chute, il s’est éteint le 7 septembre 1997 dans la capitale chérifienne. Officiellement, il avait 67 ans. C’est au cimetière chrétien de Rabat, capital du Royaume du Maroc, que repose en paix jusqu’à ce jour le maréchal, président de la République du Zaïre.


Autres articles


  1. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  2. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  3. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  4. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  5. Joseph Kabila dit non à Martin Köbler (2 juin 2014)
  6. Changement de la constitution : « un divertissement inutile », selon Jean-Claude Vuemba (19 mars 2014)
  7. Jean-Claude Vuemba conseille à la Majorité de choisir un dauphin à Joseph Kabila (18 mars 2014)
  8. Gouvernement de cohésion nationale : « Je mange... tu manges ! » (20 février 2014)
  9. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  10. Les déboires de Paul Kagamé et l'espoir pour le Congo (20 juillet 2013)
  11. L'Udemo de Nzanga Mobutu appelle le gouvernement à démissionner (29 novembre 2012)
  12. Kabila doit « casser autour de lui, au-delà du déclic Amisi Tango Four » (24 novembre 2012)
  13. La Ceni publie les cinquièmes résultats partiels de la présidentielle (6 décembre 2011)
  14. Onze candidatures à la présidentielle déclarées recevables par la CENI (15 septembre 2011)
  15. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  16. Joseph Kabila dépose sa candidature à l'élection présidentielle (11 septembre 2011)
  17. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  18. Plus que 90 jours avant la présidentielle et les législatives (29 août 2011)
  19. En marge de son séjour à Bruxelles, Muzito fait le bilan : « Nous n'avions pas trouvé un Etat » (24 mai 2011)
  20. Le 17 mai : une fête amère (17 mai 2011)
  21. Signature de la charte de la Majorité Présidentielle (6 avril 2011)
  22. Mobutu Nzanga: « J'ai pris la décision de me désolidariser de l'AMP » (18 mars 2011)
  23. Mobutu Nzanga se désengage de l'UDEMO (18 mars 2011)
  24. Joseph Kabila révoque Mobutu Nzanga du gouvernement (11 mars 2011)
  25. Présidentielle 2011: les candidatures de l'opposition affluent (24 février 2011)
  26. AMP: des rumeurs de désaccords persistent avant les élections (29 novembre 2010)
  27. CENI: l'Udemo dépose sa propre liste (10 novembre 2010)
  28. CENI: l'AMP entretient le suspense (5 novembre 2010)
  29. Face à l'état déplorable du pays, un an pour convaincre les électeurs (17 septembre 2010)
  30. Après l'allègement de la dette, un nouveau danger guette la RDC: les fonds vautours (26 juillet 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.