Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le gouvernement défère Jean-Pierre Bemba devant la justice pour haute trahison

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 23 mars 2007 10:11

Jean-Pierre Bemba

La décision a été annoncée ce vendredi matin par le ministre de l'Information et de la Communication Toussaint Tshilombo Nsend. Le porte-parole du gouvernement a évoqué à ce sujet les articles 188 et 190 de la Constitution, rapporte radiookapi.net

Ci-après, la déclaration du ministre Tshilombo : « La situation est revenue au calme sur presque l'ensemble de la commune de la Gombe, sauf le périmètre qui va entre le rond-point Forecom et le beach Ngobila. Le gouvernement de la République déplore le comportement de la milice du sénateur Jean-Pierre Bemba par rapport à la désolation causée à notre population. Cette population a assez souffert et ne plus continuer à souffrir et être prise en otage par un seul individu. M. Jean-Pierre Bemba, sénateur, est comme tous les autres sénateurs, et ne peut pas bénéficier d'un privilège quelconque par rapport à la Constitution. Ainsi, conformément aux articles 188, alinéa 2, et article 190 de la Constitution, M. Jean-Pierre Bemba a trahi la République. M. Jean-Pierre Bemba sera déféré devant la justice ainsi que tous ses complices. Je lance un appel à la population de Kinshasa, en particulier les communes de Barumbu, de Kinshasa et de Lingwala pour que cette population puisse veiller, par ce que les éléments en débandade sont en civil et vont chercher à créer une panique dans la ville. Que la population puisse dénoncer tout mouvement suspect qu'elle va constater dans ses quartiers. Entre-temps, le gouvernement invite les éléments qui se trouvent dans cette milice, qui se reconnaissent comme membres à part entière des Forces armées de la république Démocratique du Congo, de se présenter en urgence devant les camps militaires où ils vont se faire enregistrer et vont servir la nation sous le drapeau. Ceux qui ne le feront pas dans les heures qui suivent vont être considérés comme des mutins et subiront le sort de la loi. Je répète, en vertu des articles 188 alinéa 2, et 190 de la Constitution de la République démocratique du Congo, Monsieur le Sénateur Jean Pierre Bemba est passible de haute trahison et sera déféré devant la Justice. Les Services de sécurité et de police sont instruits pour que ce Monsieur soit déféré devant la Haute Cour de Justice.


Autres articles


  1. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  8. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  11. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  12. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  13. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  16. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  17. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  18. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  19. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  20. Congo/Brazza : plus de 72.000 Congolais refoulés (7 mai 2014)
  21. Les expulsés de Brazzaville victimes d'«exactions», selon Kinshasa (7 mai 2014)
  22. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  23. Kinshasa-Brazzaville: Jean-Claude Mvuemba appelle à la rupture des relations diplomatiques (30 avril 2014)
  24. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  25. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  26. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  27. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  28. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  29. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  30. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.