Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Joseph Kabila suspend l'exploitation et l'exportation des minerais de Walikale

ACP - 9 septembre 2010
Coltan
Coltan

Le président Joseph Kabila a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre l’exploitation et l’exportation des minerais de Walikale, au Nord Kivu, notamment le coltan, la cassitérite et l’or, dans le discours qu’il a prononcé jeudi soir à Goma à l’occasion d’un banquet auquel ont pris part toutes les autorités locales, les représentants des forces vives de la province ainsi que la notabilité locale.

Le Chef de l’Etat, qui s’est interrogé sur l’identité des exploitants ainsi que sur la destination de ces minerais et des dividendes de leur vente, s’est demandé comment on pouvait laisser cette mafia, qui ne contribue au développement ni de Walikale ni de la province du Nord Kivu, continuer à agir.

Il a exhorté les opérateurs économiques de la province à s’organiser pour investir dans la construction d’une raffinerie de minerais au Nord Kivu.

Joseph Kabila s’est résolu par ailleurs de mettre fin à l’impunité dans l’armée, en interdisant aux militaires d’exploiter le commerce. Il a enjoint aux militaires de la région militaire du Nord Kivu, qui refusent d’être mutés sous prétexte de sécuriser leurs familles, de « quitter » l’armée et de remettre les armes à la garnison. Le Chef de l’Etat a salué en passant la bravoure des militaires qui ont réussi à restaurer la paix à l’Equateur, en Ituri, au Nord Katanga et ailleurs, tout en invitant les uns et les autres à ne pas dénigrer les FARDC qui défendent bravement le territoire national.

Il a, d’autre part, mis en garde les communautés locales contre le tribalisme qui, a-t-il dit, est « l’ennemi qui est à la base de beaucoup de mauvaises choses », avant de marteler : « Attention, attention, le tribalisme est une grande faiblesse ».

Le président de la République a également évoqué dans son discours, les prochaines élections, en appelant les populations du Nord Kivu à s’enrôler massivement.

Au plan économique, il a attribué à la guerre la situation qui a privé le gouvernement provincial de moyens pour le développement du Nord Kivu, en dépit des richesses énormes de la province. D’où, a-t-il dit, la nécessité de restaurer une paix durable sur toute l’étendue de cette province, pour son développement intégral. Il s’est refusé à faire d’autres promesses, étant donné que le pays se trouve en phase d’exécution de celles qu’il a faites pendant la campagne électorale en 2006.

Le retard accusé par le Nord Kivu dans le programme des Cinq chantiers du gouvernement est consécutif à l’insécurité qui régnait dans cette partie du pays, a déclaré par ailleurs le président Joseph Kabila. « Je vais payer ma dette », a-t-il lancé, ajoutant que les travaux de réhabilitation de la voirie de Goma vont commencer avant la fin de l’année. Ces travaux seront aussi exécutés à Butembo, dans le Nord de la province, a rassuré le Chef de l’Etat.

Il a souligné, en se référant à l’histoire de la RDC, que l’insécurité au Nord Kivu date des années 60 avant même qu’il ne soit né. « C’est ici que nous devons mettre fin à cette insécurité en travaillant ensemble », a-t-il dit, en demandant au gouvernement provincial de travailler en synergie avec la population pour contrôler la situation sécuritaire sur le terrain.

« La paix et l’insécurité sont incompatibles », a-t-il martelé, tout en demandant aux uns et aux autres de faire un choix, étant donné que, selon lui, la responsabilité incombe aux communautés locales. « Vous devez accepter cela », a-t-il dit.

Le président Joseph Kabila s’est enfin félicité de la stabilité des institutions provinciales du Nord Kivu, en dépit de certaines contradictions qu’il a attribuées au principe de la démocratie


Autres articles


  1. Au cours d'un meeting à Kisangani, Jean-Pierre Bemba appelle à l'unité pour relever le défi du développement (12 octobre 2019)
  2. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  3. Martin Fayulu : « Le gouvernement Ilunkamba est un affront au peuple congolais » (27 août 2019)
  4. Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus » (3 août 2019)
  5. Alexis Thambwe élu président du Sénat (27 juillet 2019)
  6. Ebola en RDC : le taux global de létalité au 21 juillet est de 67% (OMS) (25 juillet 2019)
  7. L'épidémie d'Ebola déclarée « urgence » sanitaire mondiale (OMS) (17 juillet 2019)
  8. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  9. Moïse Katumbi de retour à Lubumbashi après trois ans d'exil (20 mai 2019)
  10. Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre (20 mai 2019)
  11. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  12. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  13. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  14. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  15. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  16. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  17. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  18. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  19. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  20. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  21. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  22. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  23. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  24. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  25. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  26. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  27. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  28. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  29. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  30. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.