Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Détournement de soldes des militaires: un officier Fardc écope de 5 ans de prison

L'Avenir - 8 juin 2011
FARDC

Il est reproché au major Albert Besembe le détournement d’une somme de 100.000 Usd et une autre somme de 1.400.000 fc destinés à la paie des militaires. Le verdict a été rendu après près de deux ans de procès à la Cour militaire de Goma dans la province du Nord-Kivu. Les avocats du major Albert Besembe ont décidé d’interjeter appel à la Haute Cour militaire de Kinshasa pour cause que l’infraction de détournement mise à charge de leur client n’est pas établie.

L’Est de la Rdc est une zone opérationnelle. Les soldats qui y sont affectés sont au front, donc dans une situation particulière. Ils sont la préoccupation première du gouvernement dans la mesure où la sécurité dans cette partie du pays dépend de leur engagement patriotique. Cela suppose qu’ils soient mis dans les meilleures conditions de vie, une vie qui est déjà rugueuse à cause de la situation de guerre.

Malheureusement, les soldats qui sont au front sont souvent victimes de détournement de leur solde par les officiers qui croyaient jusque hier encore à une certaine impunité. Ce n’est pas le cas pour le major Albert Besembe. Cet officier a confondu sa poche avec la solde des soldats. Car, ancien directeur des finances de la huitième région militaire des Fardc, le major Albert Besembe s’est rendu coupable d’un détournement de la somme 100.000 Usd et une autre somme en franc congolais, soit 1.400.000 fc destinés à la solde des militaires. Traduit devant la Cour militaire de Goma, dans la province du Nord-Kivu, il a ainsi été soumis à une procédure judiciaire dont le verdict est tombé hier mardi 7 juin. Il écope de 5 ans de prison ferme.

Les sources militaires qui ont livré cette information relayée par des sources indépendantes ne signalent pas ce qu’est devenue la somme détournée. Si elle ne rentre pas dans la caisse de l’Etat afin d’être versée aux bénéficiaires initiaux, on n’aura pas fait un grand pas dans le découragement des détourneurs des deniers publics. Il nous revient de la même source que le major Albert Besembe est renvoyé des Fardc. Comme on devrait s’y attendre, le major n’estime pas avoir été pris la main dans le sac. Ses avocats ont promis d’aller en appel en estimant pouvoir avoir raison à cette nouvelle instance. Il entend s’en remettre désormais à la haute Cour militaire à Kinshasa. Car, il estime que l’infraction n’est pas clairement établie. Aussi, pense-t-il le renseignant devrait davantage éclairer la Cour en vue d’établir cette infraction.  Me Félicien Hitimana, avocat de la défense, estime que pendant deux ans de procès, les juges militaires n’ont pas été capables de démontrer la culpabilité de son client. Par conséquent, a-t-il conclu, le verdict intervenu hier mardi 7 juin est à ses yeux tout sauf le reflet du droit. 

Etant donné que plus d’une fois, on a dénoncé le détournement de la solde des soldats envoyés au front, fait dont le Premier ministre, Adolphe Muzito s’était rendu compte personnellement en allant trouver la nourriture destinée aux militaires vendue au marché de Kisangani, ce procès a une valeur pédagogique. En ce qui concerne la nourriture des militaires trouvée sur le marché à Kisangani, des suspects, dont des sujets étrangers, avaient été identifiés et des procès avaient eu lieu. Même si ces procès n’ont pas eu un grand retentissement, il n’est pas moins vrai que ces procès ont servi d’exemple. Il en est de même des mesures que les dirigeants militaires, à la demande du Chef de l’Etat, avaient promis de prendre pour que désormais ce qui est destiné aux soldats au front leur arrive, semblent avoir été suivies. Car, depuis un temps on ne fait plus état de soldes détournés, le procès qui vient de se terminer, relève des faits commis il y a plus de deux ans. Cela n’empêche que ce procès et le verdict rendu soient pédagogiques. Les hommes de troupe, où qu’ils se trouvent, saluent cet engagement de la justice militaire de mettre hors d’état de nuire tous les détourneurs de la solde des militaires. Lorsqu’on connaît les méfaits de ce genre de délits dans des zones opérationnelles, il y a lieu de considérer cela comme des actes de haute trahison. C’est donc avec bonheur que la « Tolérance zéro » a atteint les milieux militaires. Il reste à démanteler les réseaux entiers qui se font du beurre sur le dos des militaires.


Autres articles


  1. Les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF (16 janvier 2020)
  2. Les FARDC mettent en place des mécanismes solides pour consolider leurs victoires sur l'ennemi (ADF) (14 janvier 2020)
  3. Les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation (14 janvier 2020)
  4. 40 ADF tués dans les opérations militaires initiées par les FARDC (12 janvier 2020)
  5. Le Cardinal Ambongo en « visite de compassion » à Beni (28 décembre 2019)
  6. Attaques des ADF à Beni : l'armée dit renforcer la protection des civils (17 décembre 2019)
  7. 12 personnes tuées par des ADF dans la localité de Kamango (16 décembre 2019)
  8. Nord-Kivu : 20 civils tués par les ADF à Ndombi (15 décembre 2019)
  9. Les FARDC reprennent le contrôle du camp Kazaroho jadis occupé par les ADF (15 décembre 2019)
  10. Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF (14 décembre 2019)
  11. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  12. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  13. Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus » (3 août 2019)
  14. La coalition Lamuka « préoccupée » par la détérioration de la situation du peuple congolais (30 juillet 2019)
  15. Ebola en RDC : le taux global de létalité au 21 juillet est de 67% (OMS) (25 juillet 2019)
  16. L'épidémie d'Ebola déclarée « urgence » sanitaire mondiale (OMS) (17 juillet 2019)
  17. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  18. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  19. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  20. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  21. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  22. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  23. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  24. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  25. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  26. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  27. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  28. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  29. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  30. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.