Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le gouvernement condamne les violences pré-électorales

Article précédant | Suivant
Forum des As - 7 septembre 2011
Adolphe Lumanu Mulenda
Adolphe Lumanu
Il s'observe depuis un certain temps une tendance à la surchauffe sur le terrain politique et une instrumentalisation de la jeunesse, appelée déjà maintenant, à contester les résultats des élections qui n'ont pourtant pas encore eu lieu. Dans cette stratégie préparatoire à une insurrection souhaitée par certains politiciens, la CENI est devenue le bouc émissaire de prédilection.

En lieu et place des stratégies électorales, l'on assiste plutôt chaque jour à des manifestations de rue non encadrées par les organisateurs débouchant régulièrement sur des actes de vandalisme.

Des faits

Déjà jeudi 1er septembre 2011, en marge de la marche dite de colère, organisée par l'UDPS et ses alliés contre la CENI, de nombreux policiers ont été blessés. Il a été en outre déploré la destruction méchante des véhicules des particuliers ainsi que des engins et véhicules de l'Office de Voirie et Drainage (OVD) destinés aux travaux de reconstruction et de réhabilitation des infrastructures routières.

D'autres incidents sont survenus hier lundi 5 septembre 2011, à l'occasion du dépôt de la candidature à la Présidence de la République de M. Etienne Tshisekedi, particulièrement sur le Boulevard Sendwe.
   
1. En effet, il a été enregistré dans la journée du lundi 05 septembre, des actes de vandalisme perpétrés par des militants de l'UDPS. Ils ont saccagé la permanence de la section interfédérale du PPRD, située sur le Boulevard Sendwe, dans la Commune de Kalamu. Ils ont aussi incendié six véhicules appartenant à des privés. Par ailleurs, le bilan fait état de 12 personnes grièvement blessées dont l'une a eu la jambe gauche fracturée.
   
2. Dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 septembre 2011, probablement en réaction à ces incidents, il a été constaté que d'autres inciviques ont saccagé la permanence de l'UDPS située sur la 10e rue, Quartier Résidentiel, dans la Commune de Limeté.
   
3. Il a été aussi enregistre dans la même nuit, l'incendie du siège de la chaîne RLTV, située au croisement des avenues Tombalbaye et Huileries, dans la commune de la Gombe.
   
4. Dans la matinée de ce mardi 6 septembre, des échauffourées se sont poursuivies entraînant malheureusement mort d'homme.

Pour toutes ces raisons, sur instruction du Président de la République, Chef de l'Etat, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Adolphe MUZITO a réuni autour de lui quelques membres du Gouvernement dont le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur et Sécurité, le Ministre de la Justice et Droits Humains, le Ministre en charge des Relations avec le Parlement, le Gouverneur de la Ville -Province de Kinshasa et les Responsables des Services de Sécurité pour faire le point de la situation prévalant dans le pays et notamment dans la ville de Kinshasa.

Il a été noté que les actes posés par ces différents manifestants sont constitutifs d'infractions de pillages, de destructions méchantes, de coups et blessures volontaires et autres.

Le Gouvernement condamne avec la plus grande fermeté ces actes inciviques.

Tous les délinquants appréhendés et leurs commanditaires seront jugés et sanctionnés conformément à la Loi.

C'est ici l'occasion d'en appeler au sens de responsabilité et de patriotisme des acteurs et leaders des partis politiques. Ils ont l'obligation d'éduquer leurs militants au respect de l'ordre public, de la propriété privée et de concourir à la sécurité individuelle et collective en contribuant, comme le souhaite l'ensemble de notre population à la tenue des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées dans notre pays.

Le Gouvernement de la République salue le professionnalisme de la police nationale et félicite la population pour son comportement responsable en ne se laissant pas entraîner par la manipulation politicienne.

Sous l'impulsion du Président de la République, M. Joseph KABILA KABANGE, le Gouvernement rassure la population qu'il ne ménagera aucun effort pour garantir la sécurité des biens et des personnes et préserver la paix chèrement acquise ainsi que la cohésion nationale.

Pour le Gouvernement

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur

Adolphe LUMANU MULENDA BWANA N'SEFU

congo2058 sept. 2011 02:24
Que lui meme commence par se discipliner sur ses propos et conseille à ses partisans de ne pas bruler.

Autres articles


  1. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  6. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  8. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  9. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  10. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  11. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  13. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  14. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  15. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  16. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  17. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  18. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  19. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  20. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  21. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  22. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  23. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  24. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  25. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  26. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  27. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  28. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  29. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  30. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.