Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Premier ministre Adolphe Muzito a démissionné

Article précédant | Suivant
ACP - 6 mars 2012
Le Premier ministre Adolphe Muzito, a présenté  mardi la lettre de démission de son gouvernement au Président de la République, Joseph Kabila  Kabange,  qui  en a pris acte  et l’a remercié de sa collaboration durant son mandat à la tête du gouvernement. L’intérim du Premier ministre sera assuré par le vice-Premier ministre, ministre des Postes et des nouvelles technologies de communication, Louis Alphonse Koyagialo Ngbase te Gerengbo, selon le communiqué du cabinet du Président de la République publié le même mardi à Kinshasa.

Se confiant à la presse à l’issue de son entretien avec le Chef de l’Etat, le Premier ministre Adolphe Muzito a justifié sa démission, arguant que celle-ci permet à l’autorité suprême d’engager la procédure destinée à mettre en place un nouveau gouvernement dans le cadre de la nouvelle législature telle que le prévoit la constitution.

Outre le sentiment de satisfaction pour le travail accompli dans des conditions difficiles, M. Adolphe Muzito a exprimé le sentiment de gratitude et de reconnaissance à l’endroit du Président Joseph Kabila Kabange pour son soutien et son leadership, lesquels ont permis à son gouvernement et à lui-même de réaliser les missions qui leur avaient été assignées.

Il a par ailleurs fait savoir qu’il garde du Chef de l’Etat les souvenirs de franche collaboration et de loyauté réciproque, qui ont permis de traverser cinq ans de législature sans incidents majeurs. Il s’est en outre réjoui d’avoir accompli les missions essentielles que son gouvernement s’est assignées, à savoir mettre fin à la guerre, restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire, stabiliser le cadre macroéconomique, donner à la monnaie sa valeur et restaurer les relations avec la communauté économique internationale.

« Nous sommes allés un peu plus loin. On a obtenu l’annulation de la dette  de la République qui est passée aujourd’hui de 14 milliards USD de dette à 4 milliards USD », a déclaré le Premier ministre Adolphe Muzito, estimant que la RDC a vu sa dette diminuée substantiellement du fait du respect par le gouvernement de ses engagements, sous l’impulsion du Président Joseph Kabila Kabange. « Voilà que nous avons rempli les conditions pour que nos partenaires bilatéraux et multilatéraux réduisent notre dette. Cela offre à la République une grande possibilité d’endettement. Désormais, nous pouvons mobiliser des ressources sur le plan international pour financer le développement du pays en réduisant sensiblement le gap en termes de besoin de financement aujourd’hui», a souligné le Premier ministre.

Se référant au régime ancien qui a géré le pays pendant 40 ans, il a indiqué que celui-ci a détruit la nation en faisant baisser sa richesse et en divisant celle-ci par deux. «  Alors que le nouveau régime, avec le Président Joseph Kabila Kabange depuis 2000, a fait passer la richesse  du pays de 5 milliards USD à 22 milliards. Ce sont-là les statistiques de la communauté financière internationales. Donc on a plus ou moins quadruplé la richesse du pays pendant dix ans. Nous pensons pouvoir, en tant que  la majorité, sous le houlette du Président Joseph Kabila Kabange, passer de 4,5 milliards USD en 2000 à l’horizon 2016 à plus ou moins 40 milliards USD », a-t-il soutenu.

Toutefois, il a reconnu que pour que le peuple congolais sente les effets de ces prouesses, cela va demander beaucoup de temps pour restaurer les tissus économiques, pour rétablir les infrastructures sociales, les hôpitaux et les écoles. «  Ce n’est pas dans 3 ans, 5 ans ou 10 ans qu’on peut réussir cette vocation » a-t-il conclu.


Autres articles


  1. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  2. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  3. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  4. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  5. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  6. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  7. Assemblée nationale : le budget 2019 adopté à hauteur de 6 milliards USD (3 novembre 2018)
  8. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  9. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  10. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  16. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  17. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  18. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  19. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  20. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  21. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  22. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  23. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  24. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  25. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  26. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  27. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  28. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  29. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  30. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.