Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe rend hommage aux victimes de la guerre de l'Est

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 18 février 2014
Vital Kamerhe lors d'un meeting à Bukavu en 2011
Vital Kamerhe lors d'un meeting à Bukavu en 2011 | Agrandir
Le président du parti Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe, a rendu hommage mardi 18 février aux victimes civiles et militaires tombées au cours des violences dans l’Est de la RDC. Au cours d’un meeting tenu à Goma, dans le Nord-Kivu, l’ancien allié du président Joseph Kabila s’est aussi montré très critique vis-à-vis du gouvernement, dénonçant le manque d’infrastructures de base dans cette capitale provinciale comme dans le reste du pays.

A son arrivée à Goma mardi après-midi, le numéro un de l’UNC a été accueilli à l’aéroport par des centaines de ses partisans. Vital Kamhere a ensuite parcouru à pied les 7 Km séparant l’aéroport de Goma au stade Afia de l’hôpital provincial de Goma, où il s’est adressé à des milliers de gens.

«Nous étions à Kinshasa, ou en Europe, mais nous étions de cœur avec vous. Nous avons suivi avec amertume comment les gens étaient tués ici comme des animaux», a-t-il affirmé.

Le président de l’UNC a ensuite rendu hommage aux militaires tombés au combat et demandé une minute de silence en mémoire de toutes les victimes de la guerre dans cette partie du pays.

Vital Kamhere a également vivement critiqué l’absence de routes, d’eau potable, d’électricité et autres infrastructures de base en RDC, «un pays pourtant qualifié de riche», selon lui.

«Des choses que je fustige, en tant que citoyen de ce pays», a-t-il martelé.

Le discours de Vital Kamehre a rencontré l’enthousiasme de la population.

Après Goma, le président de l’UNC prévoit de se rendre à Beni puis à Bukavu, toujours pour «compatir avec les populations victimes de la guerre dans l’Est», a-t-il annoncé.

Le président de l’UNC a été empêché à deux reprises de voyager vers Goma par les autorités congolaises.

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, évoquait des problèmes liés notamment aux « formalités d’embarquement » pour son deuxième voyage raté, alors que pour le premier voyage, aucune explication claire n’a été donnée.

La situation a été décantée après des discussions entre une délégation de l’UNC, le ministre Muyej et des dirigeants de l’Agence nationale des renseignements.

Ancien proche du chef de l’Etat congolais, Vital Kamerhe est passé à l’opposition en 2010 après avoir été contraint à démissionner de ses fonctions de président de l’Assemblée nationale en 2009.

Il est arrivé en troisième position avec 7% des suffrages exprimés à la présidentielle de 2011 remportée par Joseph Kabila pour un dernier mandat de 5 ans.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  3. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  4. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  5. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  6. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  8. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  9. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  10. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  13. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  14. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  15. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  16. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  17. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  18. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  19. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  20. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  21. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  22. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  23. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  24. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  25. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  26. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  27. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  28. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  29. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  30. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.