Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Calendrier de la Ceni : une « provocation » pour maintenir Kabila, accuse Fayulu

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 28 mai 2014
Joseph Kabila vote le lundi 28/11/2011
Joseph Kabila vote le lundi 28/11/2011 | Agrandir
Au lendemain de la publication du calendrier des élections urbaines, municipales et locales, le Mouvement social pour le renouveau (MSR), parti de la majorité, invite le peuple congolais à s’approprier ce processus pour «se choisir des élus et des dirigeants de proximité à la hauteur de ses attentes et de ses espérances.» A l’opposition, la plate-forme «Sauvons la RDC» accuse la Ceni de vouloir allonger le processus pour maintenir le président Kabila au pouvoir le plus longtemps possible.

Laurent-Simon Ikenge, rapporteur et porte-parole du MSR, a lancé mardi 27 mai un appel à toutes les forces politiques et sociales de la RDC «pour un engagement citoyen et responsable dans la compétition électorale en perspective.»

Ce parti recommande par ailleurs à la Ceni du «professionnalisme afin que cesélections soient réellement  crédibles» et, au gouvernement, de mettre à la disposition de la Ceni des moyens conséquents afin de lui permettre de respecter le calendrier ainsi publié.

Le MSR estime que ce processus est une occasion donnée aux électeurs pour «se choisir des élus et des dirigeants de proximité à la hauteur de ses attentes et de ses espérances».

«Provocation»

De son côté, la plate-forme «Sauvons la RDC» de l’opposition politique congolaise qualifie de «provocation» la publication de ce calendrier.

«La Ceni et Monsieur Malumalu sont en train de provoquer les congolais. Tout le monde dit qu’il faut terminer le cycle électoral commencé en 2011. Parce que le Sénat actuel, les assemblées provinciales et les gouvernements provinciaux sont illégitimes», a déclaré le coordonnateur de cette plate-forme, le député Martin Fayulu.

Il ne comprend pas pourquoi le président de la Ceni propose de commencer les élections avec les locales, «sachant bien que le fichier actuel ne peut pas permettre d’organiser les élections locales parce que le fichier n’est pas fait par rapport aux groupements.»

Pour lui, la Ceni et son président l’abbé Apollinaire Malumalu ont volontairement choisi de commencer avec les élections urbaines, municipales et locales pour allonger le processus et maintenir le président Kabila au pouvoir le plus longtemps possible.

Il a notamment évoqué le recensement administratif de la population, présenté par le législateur selon l’abbé Malumalu, comme un préalable à la tenue des législatives et présidentielle de 2016 en RDC.

«Aujourd’hui, on va faire le recensement au Congo, 2 345 000 kilomètres carrés, 73 millions d’habitants, pays pauvre sans infrastructures. Vous allez le faire dans combien de temps ? Monsieur Malumalu fera tout pour qu’il n’y ait pas d’élection en 2016 et que Kabila demeure éternellement au pouvoir», a-t-il affirmé.

La plate-forme «Sauvons la RDC» rejette donc ce calendrier électoral et réaffirme son initiative d’une pétition pour obtenir le départ du président de la Ceni en vertu de l’article 64 de la constitution.

La Commission électorale nationale indépendante a publié lundi dernier le calendrier des élections urbaines, municipales et locales. Il prévoit le scrutin des conseillers des communes, des secteurs et des chefferies  le 14 juin 2015 et celui des conseillers urbains, des bourgmestres et des chefs des secteurs,  le 29 août 2015.  Le vote des maires et maires adjoints devra intervenir et le 15 octobre 2015, selon le même document.


Autres articles


  1. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  2. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  3. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  4. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  5. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  6. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  7. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  16. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  17. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  18. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  19. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  20. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  21. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  22. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  23. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  24. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  25. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  26. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  27. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  28. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  29. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  30. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.