Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Marche de l'opposition contre la révision de la constitution

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 27 septembre 2014
Marche contre la révision constitutionnelle (Photo UNC/Facebook)
Marche contre la révision constitutionnelle (Photo UNC/Facebook) | Agrandir
Des forces politiques et sociales de l’opposition ont marché samedi 27 septembre pour manifester leur opposition à une éventuelle révision de la constitution en RDC. La marche est partie de la place de l’échangeur de Limete, jusqu’au boulevard triomphal, en passant par les boulevards Lumumba et Sendwe. Les manifestants réclament aussi l’organisation d’un dialogue politique inclusif.  Une marche similaire a cependant été dispersée par la police à Goma, au Nord-Kivu.

Les représentants des grandes formations politiques de l’opposition étaient visibles ce midi au départ de la marche, à l’échangeur de Limete.

Quelques milliers de militants de partis politiques de l’opposition ont participé à cette manifestation pacifique.

Sur les drapeaux et calicots, on pouvait lire UDPS, UNC, Parti travailliste, Udemo, MPCR, RCD et bien d’autres.

En tête de la marche, des leaders de l’opposition comme Vital Kamerhe, Bruno Mavungu, Jean-Claude Mvuemba, Jean-Lucien Busa, Basile Okolongo, étaient visibles.

Leur message : non à une éventuelle révision de la constitution ; oui à la tenue d’un dialogue politique inclusif conformément à une résolution de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

«Il [dialogue inclusif] est prévu dans la résolution 2098. Ce dialogue ne va pas porter sur le partage de pouvoir, mais sur les modalités d’avoir les bonnes élections, de voir finalement qu’on peut respecter les droits et libertés des citoyens et  sur tout ce qui concerne la bonne marche du pays», a affirmé le leader de l’UNC, Vital Kamerhe.

Côté société civile et autres ONG de défense des droits de l’homme, on a noté entre autres la présence de Mme Léonie  Kandolo, Dolly Ibefo de la VSV et Jean-Claude Katende de l’Asadho. Eux se sont exprimés aussi pour  réclamer notamment la libération des détenus politiques et d’opinion.

Cette marche est l’une de rares manifestations de l’opposition congolaise qui s’est déroulée sans dérapage et sans incident majeur. Les forces de l’ordre étaient à peine visibles.

Deux semaine plus tôt, le gouvernement provincial avait interdit cette marche affirmant qu’une autre activité de l’opposition, un meeting, était prévu le même jour.

Le ministre provincial de l’Intérieur de Kinshasa, Emmanuel Akweti, avait expliqué que «l’autorité n’a pas refusé la marche», mais qu’elle estime «simplement … qu’il y avait des problèmes d’ordre pratique pour l’encadrement des marcheurs».

Marche dispersée à Goma

A Goma par contre, la marche contre la révision de la constitution a été dispersée par la police, à l’aide de gaz lacrymogènes.

Plusieurs partis de l’opposition, dont l’UNC, l’UDPS, le RCD-Kml, le DCF-N, y prenaient part.

Les manifestants réclamaient aussi l’indépendance du pouvoir judicaire et la libération des détenus politiques.

Les marcheurs affirment qu’au moins une dizaine de personnes, dont quelques élèves, ont été blessées lors de la dispersion de cette marche. Ce que dément la police.


Autres articles


  1. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  2. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  3. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  4. L'UDPS se réjouit de la prolongation des sanctions de l'UE contre les personnalités congolaises (11 décembre 2018)
  5. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  6. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  7. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  8. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  9. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  10. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  11. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  12. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  13. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  14. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  15. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  16. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  17. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  18. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  19. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  20. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  21. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  22. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  23. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  24. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  25. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  26. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  27. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  28. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  29. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  30. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.