Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La Cour pénale internationale acquitte Mathieu Ngudjolo Chui

Article précédant | Suivant
CPI - 18 décembre 2012
Mathieu Ngudjolo Chui à la Cour pénale internationale le 18 décembre 2012
Mathieu Ngudjolo Chui à la Cour pénale internationale le 18 décembre 2012
Aujourd’hui, 18 décembre 2012, la Chambre de première instance II de la Cour pénale internationale (CPI) a acquitté Mathieu Ngudjolo Chui des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité portées à son encontre. La décision est prise à l’unanimité de la Chambre composée du juge président Bruno Cotte (France), de la juge Fatoumata Dembele Diarra (Mali) et de la juge Christine Van Den Wyngaert (Belgique). Mme la juge Van Den Wyngaert a entendu joindre au jugement une opinion concordante.

La Chambre a ordonné au Greffier de prendre les mesures nécessaires afin de libérer M. Ngudjolo Chui. Toutefois, le Procureur en ayant fait la demande, il appartiendra désormais à la Chambre de se prononcer sur le maintien en détention de Mathieu Ngudjolo Chui pendant la procédure d’appel. Une audience est prévue aujourd’hui 18 décembre à 13h30 pour discuter de cette question.

Mathieu Ngudjolo Chui, ressortissant congolais, était accusé de trois chefs de crimes contre l’humanité et de sept chefs de crimes de guerre qui auraient été commis dans le cadre d’un conflit armé en Ituri, le 24 février 2003, lors de l’attaque du village de Bogoro. Le juge président Bruno Cotte a délivré aujourd’hui, en audience publique, un résumé du jugement rendu. Il a expliqué qu’au vu des différents éléments de preuve produits devant la chambre et des dépositions des témoins cités par le Procureur, la Défense, les représentants légaux des victimes et par la Chambre elle même, il n’a pas été prouvé au-delà de tout doute raisonnable que Mathieu Ngudjolo Chui était le commandant en chef des combattants lendu de Bedu-Ezekere lors de l’attaque lancée contre Bogoro le 24 février 2003. Il en résulte, pour la Chambre, que le Procureur n’a pas prouvé au-delà de tout doute raisonnable que Mathieu Ngudjolo Chui était responsable, au sens de l’article 25-3-a du Statut de Rome, des crimes qui auraient été commis lors de cette attaque. Les juges ont donc décidé d’acquitter l’accusé.

La Chambre a tenu toutefois à souligner que la démarche qu’elle a entendu adopter ne signifie en aucun cas, pour elle, que des crimes n’auraient pas été commis à Bogoro le 24 février 2003, pas plus qu’elle ne saurait remettre en cause ce qu’a subi ce jour-là la population de cette localité. La Chambre a également souligné que le fait de déclarer qu’un accusé n’est pas coupable ne veut pas nécessairement dire que la Chambre constate son innocence. Une telle décision démontre simplement que les preuves présentées au soutien de la culpabilité ne lui ont pas permis,  au vu du standard de preuve, de se forger une conviction « au-delà de tout doute raisonnable. »

La Chambre a également ordonné au Greffe de la Cour de prendre toutes les mesures nécessaires pour que la protection des témoins continue à être assurée en application de l’article 68 du Statut.

Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo Chui ont été respectivement transférés au centre de détention de La Haye (Pays-Bas) les 17 octobre 2007 et 7 février 2008  Les affaires qui les concernent ont été jointes le 10 mars 2008 et le procès a débuté le 24 novembre 2009. Les déclarations de clôture des parties et des participants au procès ont été entendues du 15 au 23 mai 2012. Le 21 novembre 2012, la Chambre a décidé de disjoindre les charges portées contre Mathieu Ngudjolo Chui et Germain Katanga. Le verdict concernant Germain Katanga sera donc prononcé ultérieurement.


Autres articles


  1. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  2. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  3. La CPI confirme la peine de 14 ans de prison de Thomas Lubanga (1 décembre 2014)
  4. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  5. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  6. Lambert Mende : « 5 à 8% seulement de Congolais ont été expulsés de Brazzaville jusque là » (30 avril 2014)
  7. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  8. Germain Katanga déclaré coupable par la CPI (11 mars 2014)
  9. Le procureur de la CPI accuse Bosco Ntaganda de crimes « ethniques » en RDC (10 février 2014)
  10. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  11. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  12. Bosco Ntaganda n'est pas Congolais, il est Rwandais (26 mars 2013)
  13. Bosco Ntaganda est désormais détenu par la CPI (22 mars 2013)
  14. Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre (11 septembre 2012)
  15. Paul Kagame pourrait être poursuivi par la Cour pénale internationale, dit une autorité américaine (26 juillet 2012)
  16. Les Etats-Unis coupent leur aide militaire au Rwanda à cause de son soutien aux rebelles en RDC (21 juillet 2012)
  17. La CPI condamne Thomas Lubanga à 14 ans d'emprisonnement (10 juillet 2012)
  18. Le procureur de la CPI requiert 30 ans de prison contre Thomas Lubanga (14 juin 2012)
  19. Opinion: Il faut en finir avec l'insécurité à l'Est du Congo (3 juin 2012)
  20. CPI: Un nouveau mandat d'arrêt introduit contre Bosco Ntaganda (14 mai 2012)
  21. Nord-Kivu: les localités de Masisi et Rutshuru sous contrôle de l'armée (6 mai 2012)
  22. Insécurité aux Kivu: Joseph Kabila, Didier Etumba et Roger Meece à Goma (10 avril 2012)
  23. Thomas Lubanga reconnu coupable par la CPI (14 mars 2012)
  24. Le Procureur de la CPI met en garde contre les violences liées aux élections (11 novembre 2011)
  25. Le gouvernement garantira la sécurité pendant les élections, assure Mende (6 octobre 2011)
  26. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  27. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  28. Intolérance et haine tribale: Kyungu veut rééditer son « exploit » de 1992 (6 juin 2011)
  29. Ouverture du procès de deux chefs rebelles rwandais en Allemagne (2 mai 2011)
  30. Quatre prisonniers congolais vont témoigner à la CPI (27 mars 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.