Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'opposition parlementaire « remet en cause tout dialogue se fondant sur l'ordonnance » controversée de Joseph Kabila

Le Potentiel - 15 août 2013
Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012
Jean-Claude Vuemba
Quatorze députés nationaux de la IIe législature de la IIIe République, membres de l’Opposition parlementaire « toutes tendances confondues », ont remis en cause jeudi 15 août 2013 à Kinshasa « tout Dialogue se fondant sur l’ordonnance n°13/078 du 26 juin 2013 » portant création, organisation et fonctionnement des Concertations nationales.

« Considérant la gravité de la situation socio-politique de l’heure caractérisée par le risque de rupture du contrat républicain, dénonçons l’actuelle démarche cavalière symbolisée par l’ordonnance du 26 juin 2013 tendant à imposer un compromis à la classe politique dans un climat qui ne garantit ni la confiance moins encore l’intérêt de notre peuple », ont-ils déclaré dans leur « prise de position » lue devant le Palais du peuple.

 Aussi, exigent-ils « la modification de l’ordonnance précitée en tenant compte des revendications de l’opposition politique sans lesquelles un dialogue sincère n’est possible ».

Ils considèrent, par ailleurs, que « le partage de pouvoir n’est nullement l’objectif du Dialogue attendu grâce à une majorité parlementaire à reconfigurer pour laisser libre cours aux débauchages sans mettre en évidence les seuls intérêts vitaux de notre peuple ».

Prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, ils ont rappelé que « le Dialogue exigé tant à la veille des élections de novembre 2011 qu’après, tel que partagé à ce jour par la communauté internationale à travers l’Onu ainsi que l’ensemble de la classe politique congolaise ».

Rencontre Sassou-Tshisekedi pour « amorcer le Dialogue »

Les députés signataires de la « prise de position » ont salué « le plébiscite du président Denis Sassou Nguesso (du Congo-Brazzaville) comme facilitateur attendu entre Congolais » et l’ont félicité « pour son intérêt à rencontrer le président Etienne Tshisekedi en vue d’amorcer sans doute le susdit Dialogue ».

Président de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), Etienne Tshisekedi a été invité à se rendre samedi 17 août 2013 Brazzaville par le chef de l’Etat de la République du Congo, Denis sassou Nguesso.

« Notre leader se rendra bien à Brazzaville pour rencontrer Denis Sassou Nguesso. Il est difficile d'anticiper sur l'issue de cette rencontre, mais Etienne Tshisekedi reste ouvert », a confirmé l’entourage de Tshisekedi.

« Plusieurs scenarios sont sur la table, notamment celui d'une participation du leader de l'UDPS aux assises nationales ou, plus sûrement, celle de sa formation politique. Ce qui sera déjà un bon résultat pour le médiateur. Sassou Nguesso, qui est également médiateur dans la crise centrafricaine, pourra alors se rendre tranquillement, le 18 août, à Bangui pour prendre part à la prestation de serment du président autoproclamé Michel Djotodia, satisfait d'avoir remis les +concertations nationales+ en RDC sur la bonne voie », commente Jeune Afrique.

Parmi les 14 députés nationaux de l’opposition parlementaire signataires de la « prise de position », figurent  Jean-Claude Vuemba, Samy Badibanga, Franck Diongo, Rémy Masamba, Gisèle Ngoya-Kanda, Martin Kabuya, Adrien Mbambi Phoba et Jean-Lucien Bussa.


Autres articles


  1. Martin Fayulu : « Le gouvernement Ilunkamba est un affront au peuple congolais » (27 août 2019)
  2. Sénat : Samy Badibanga crée la surprise et devient 1er vice-président (28 juillet 2019)
  3. Alexis Thambwe élu président du Sénat (27 juillet 2019)
  4. Etienne Tshisekedi inhumé (1 juin 2019)
  5. Etienne Tshisekedi : les acteurs politiques saluent « l'icône de la liberté et de la justice » (31 mai 2019)
  6. La dépouille d'Etienne Tshisekedi est arrivée à Kinshasa (30 mai 2019)
  7. Le corps d'Etienne Tshisekedi sera rapatrié le 30 mai et exposé au Stade des Martyrs (21 mai 2019)
  8. Moïse Katumbi de retour à Lubumbashi après trois ans d'exil (20 mai 2019)
  9. Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre (20 mai 2019)
  10. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  11. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  12. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  13. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  14. L'UDPS se réjouit de la prolongation des sanctions de l'UE contre les personnalités congolaises (11 décembre 2018)
  15. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  16. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  17. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  18. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  19. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  20. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  21. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  22. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  23. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  24. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  25. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  26. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  27. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  28. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  29. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  30. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.