Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 29 septembre 2015
Moise Katumbi, Président du TP Mazambe le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Moise Katumbi, Président du TP Mazambe le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo | Agrandir
Moïse Katumbi a annoncé mardi 29 septembre sur son compte Twitter sa démission du PPRD, le parti présidentiel, et du gouvernorat du Katanga.

Dans la déclaration qui accompagne son tweet, Moïse Katumbi explique les raisons de son départ du PPRD.

« Au moment où nous, peuple congolais, entrons dans la dernière ligne droite du dernier mandat constitutionnel du président de la République, les faits indiquent que depuis maintenant un an, tout est mis en œuvre pour ne pas respecter la constitution en entretenant retard, flou et illisibilité du cycle électoral et en élaborant une stratégie de glissement des dates des scrutins », affirme Moïse Katumbi.

Il ajoute être opposé « fermement à tout prétexte pour retarder les élections tel que le manque de moyens financiers. »

Moïse Katumbi déplore également « les arrestations arbitraires » et les « intimidations de toutes sortes ».

« Ces derniers temps, trop d’exemples doivent nous alerter : arrestations arbitraires de militants pro-démocratie, interdictions de sortie de films, intimidations de toutes sortes, répressions policières e plus en plus violentes, coupures des connexions Internet », énumère-t-il. Allusion faite à l’arrestation des militants pro-démocratie de Filimbi, à l’interdiction du film de Thierry Michel sur le docteur Mukwege ou encore àla coupure d’Internet à la suite des manifestations contre la modification de la loi électorale en janvier dernier.

Dans sa déclaration, M. Katumbi lance un appel à toutes les forces vives congolaises, « pour qu'ensemble nous mettions un terme au découragement, à la résignation et au fatalisme en sauvegardant notre jeune démocratie ».

La démission de Moïse Katumbi du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) survient quelque jours après l’exclusion de sept partis (G7) de la Majorité présidentielle qui ont appelé Joseph Kabila à respecter la constitution pour les élections de 2016.

Sur Twitter, l’un des leaders du G7 a commenté la démission de Moïse Katumbi.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  7. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  8. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  9. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  10. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  11. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  12. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  13. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  14. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  15. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  16. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  17. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  18. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  19. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  20. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  21. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  22. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  23. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  24. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  25. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  26. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  27. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  28. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  29. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  30. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.