Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Clément Kanku invite Tshisekedi et Kamerhe à fumer le calumet de la paix

Article précédant | Suivant
L'Observateur - 21 juin 2011
Etienne Tshisekedi et Vital Kamerhe
Lorsque Etienne Tshisekedi et Vital Kamerhe, deux figures de l'opposition s'emportent dans ce que d'aucuns considèrent comme une escalade verbale, une troisième voix vient s'interposer pour offrir ses bon offices. Cette troisième voix, n'est autre que Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, une autre figure de l'opposition.

En effet, les dernières interventions de ces deux premiers cités sur les antennes  de la Radio France internationale (RFI) pour Tshisekedi méconnaît à Kamerhe la qualité d'opposant ; obligeant ce dernier  à sont tour de rappeler l'impopularité de Tshisekedi dans certains territoires de l'Est de la RDC (ces interventions) ne sont ni plus ni moins que porteuses de germes de conflit entre les deux camps.

Voilà pourquoi Clément Kanku appelle ces deux personnalités à enterrer déjà leur hache de guerre.

" Aujourd'hui, l'opposition ne doit céder à la distraction et aux manipulations de  nos adversaires qui s'inspirent du principe " diviser pour mieux régner " ; cela  nous emmènera à contourner les pièges des années 90 qui avaient vu l'opposition se désintégrer au gré des intérêts égoïstes " a rappelé l'honorable Clément Kanku.

L'Union pour la nation (UN), plate-forme électorale qui a soutenu Jean-Pierre Bemba aux élections de 2006 qu'il coordonne, militera, a promis Clément Kanku au rapprochement des membres de l'opposition et mettre tout en œuvre pour atteindre cet objectif. " C'est pourquoi, j'exhorte tous les membres de l'opposition à mettre de côté leur ego au profit de l'intérêt général ", a-t-il demandé.

Pour Clément Kanku, Etienne Tshisekedi et Vital Kamerhe constituent deux éléments majeurs des forces du changement qui doivent se rallier pour la complémentarité.

Le premier incarnant l'expérience, la crédibilité, la clairvoyance d'un grand opposant, historique qui a résisté à toutes les dictatures, tandis que le second, estime Clément Kanku, incarne la fraîcheur, la nouvelle énergie et la vitalité apportées à l'opposition

Limiter le nombre des candidatures

Mais en ce qui concerne l'épineuse question de la candidature unique au sein de l'opposition, Clément Kaku appelle à la prudence. Il recommande aux autres partis de l'opposition de suivre l'exemple de la troisième voix qu'il dit représenter ; celui de s'aligner derrière le candidat qui sera désigné par les autres membres de l'opposition.

Ceci, compte tenu rappelle-t-il, du mode du scrutin à un seul tour " qui nous imposent un certain comportement ; celui de limiter le nombre des candidatures afin de maximiser les chances de l'opposition " a indiqué le coordonnateur a.i de l'UN.

Aussi, Clément Kanku appelle ses paires de l'opposition à ne pas se focaliser uniquement sur la Présidence de la République mais également à accorder leur attention aux législatives en vue de remporter une majorité  confortable au Parlement afin d'exécuter aisément leur programme commun de gouvernance.

Et tout ceci, conseille Clément Kanku, ne peut être obtenu que grâce à un consensus et par des concertations. " Parce que  nous avons un objectif commun, personne ne prendra le risque de porter la responsabilité d'un quelconque échec ; c'est pourquoi nous mettons l'opposition devant ses responsabilités pour se surpasser, transcender les susceptibilités personnelles pour sauver ce peuple tant meurtri par l'amateurisme et la mauvaise gouvernance de ceux qui gouvernent.

Je recommande donc à mes collègues de s'inspirer de la sagesse de l'histoire de Salomon pour l'intérêt du peuple congolais " a conclu Clément Kanku qui est aussi président d'un parti politique dénommé " Mouvement pour le Renouveau (MR).


Autres articles


  1. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  2. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  3. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  4. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  5. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  6. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  7. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  16. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  17. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  18. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  19. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  20. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  21. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  22. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  23. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  24. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  25. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  26. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  27. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  28. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  29. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  30. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.