Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye

Forum des As - 29 septembre 2011
Jean-Pierre Bemba
Le leader de l’UDPS s’est entretenu, hier, avec le «Chairman» du MLC sur «la situation politique qui prévaut au Congo», indique l’avocat de l’ancien vice-président de la République

Tête-à-tête Tshisekedi-Bemba hier dans l’après-midi à La Haye. Que se sont-ils donc dits les deux leaders politiques congolais? La question est sur toutes les lèvres à l’occasion de cette deuxième entrevue entre les présidents nationaux des partis qui comptent parmi les plus en vue au sein de l’Opposition congolaise à quelque deux mois de la présidentielle 2011. Au-delà d’une déclaration jugée laconique de l’avocat du «Chairman» du MLC, bon nombre d’observateurs sont d’avis qu’une telle rencontre ne pouvait pas se passer des stratégies autour de l’élection à la magistrature suprême de la Rd Congo fixée au 28 novembre prochain.

Commentant la rencontre d’hier,  Me Aimé Kilolo, avocat de Jean-Pierre Bemba Gombo à La Haye, a indiqué le «lider maximo» de l’UDPS et le «Chairman» du MLC ont échangé sur «la situation politique qui prévaut en RDC» et ont réfléchi sur «l’avenir du pays». En outre, l’avocat de l’ancien vice-président de la République a fait état d’une visite de courtoisie et d’une «entrevue confidentielle». Ce qui ne semble pas du goût de bon nombre d’observateurs qui pensent plutôt que cette rencontre ne pouvait pas ne pas avoir un rapport avec la compétition présidentielle.
    
TSHISEKEDI SOLLICITE LE SOUTIEN DE BEMBA

De l’avis des observateurs, en se rendant à La Haye, le leader de l’UDPS n’avait qu’une seule préoccupation: solliciter le soutien de Bemba pour la bataille présidentielle du 28 novembre prochain. En fait, soutiennent-ils, c’est pour contourner l’attachement du MLC à l’UNC de Vital Kamerhe et à l’UFC de Léon Kengo que Etienne Tshisekedi aurait finalement choisi de négocier avec le «Chairman», plutôt que de prendre langue avec ses lieutenants à Kinshasa. On se souviendra qu’à l’étape du Katanga, M. Tshisekedi avait déclaré, s’agissant des négociations autour d’une candidature commune de l’Opposition, que c’est «aux jeunes à aller vers les vieux».  Mais, voilà maintenant que le «candidat unique et commun», presqu’octogénaire,  a rendu visite à Jean-Pierre Bemba.
Pour rappel, la deuxième visite du «lider maximo» de l’UDPS intervient à deux mois de la présidentielle et après la demande formelle de l’UNC de Vital Kamerhe à propos d’un partenariat entre ce parti et la formation chère à Jean-Pierre Bemba. L’UNC, le MLC et l’UFC sont tous trois membres de ce qu’on appelle le camp de Sultani, du nom de l’hôtel où ils se réunissent souvent pour une candidature commune de l’Opposition, par opposition au camp de Fatima qui soutient bec et ongles la candidature dite «unique et commune» de Tshisekedi. Le leader de l’UDPS chercherait donc à contourner les exigences du camp de Sultani en négociant avec JP Bemba pour s’assurer le soutien du MLC dans la course vers la magistrature suprême de la Rd Congo.
    
DIVISER POUR MIEUX REGNER

Face à cette démarche du leader de l’UDPS, de plus en plus d’observateurs estiment que Tshisekedi viserait tout simplement à diviser pour mieux régner. Ce qui l’aurait poussé à d’abord couper le cordon ombilical qui lie le MLC à l’UNC de Kamerhe et à l’UFC de Léon Kengo. Question, pense-t-on, d’affaiblir le camp qui semble l’obliger à négocier sa candidature «unique» à la présidentielle. Mais, que pouvait-il donc dire à Bemba qui puisse toucher sa corde sensible? La question reste posée. Toujours est-il que si leur première rencontre avait permis de déblayer le terrain, le MLC se serait déjà rangé derrière le leader de l’UDPS et peut-être que Tshisekedi  ne se verrait même plus dans l’obligation de refaire le chemin de La Haye.
Or, à voir les choses sur le terrain, le MLC de Bemba donne l’impression de n’avoir reçu aucun mot d’ordre pour se rapprocher de l’UDPS. Qu’en sera-t-il au retour de Tshisekedi? C’est sans nul doute ce qui déterminera l’attitude même du parti du «Chairman» du MLC dans les prochains jours. Car, tout indique, jusqu’à preuve du contraire, que le courant ne passe pas entre le camp de Fatima et celui de Sultani. Ce qui risque, finalement, de pousser l’Opposition à se présenter en ordre dispersé le 28 novembre 2011. Or, qui dit ordre dispersé, dit aussi faire le lit du président sortant qui, grâce au tour unique, peut remporter la bataille même avec 30%. En définitive, le sort de l’Opposition politique est entre ses propres mains.

L’UDPS DANS LA RUE CE JEUDI

Pendant que son leader sollicite le soutien de Bemba à La Haye, l’UDPS annonce une marche de contestation ce jeudi à Kinshasa pour exiger l’accès au serveur central de la Commission électorale nationale indépendante. Au cours d’une conférence de presse hier, le secrétaire général de ce parti, Jacquemin Shabani, a laissé entendre que son parti ne voulait pas subir le processus électoral et aurait ainsi décidé de revenir sur les mêmes revendications. Mais, les observateurs, eux, soutiennent que la CENI ayant déjà donné des garanties pour ce faire, il fallait plutôt saisir la perche pour convenir d’une  date commune pour accéder  à ce serveur central au lieu de recourir à une action musclée pour enfoncer une porte déjà ouverte au risque d’alimenter la thèse de ceux qui accusent l’UDPS de chercher à saboter les élections en RDC.

syracuse200929 sept. 2011 03:28
Il n'est pas question pour Tshisekedi de diviser pour regner. Il regne deja. N'oubliez pas que personne ne sais si reellement Kamerhe est un opposant car c'est possible qu'il soit au travail de PPRD pour distraire l'opposition. Bemba est le seul qu'on est sur qu'il est opposant. Apres les elections, Kengo sera oblige' de retourner tout ce qu'il a vole le temp de Mobutu et Kabila alors, je me demande si c'est ideal de l'inclure dans la platforme commune
syracuse200929 sept. 2011 02:37
Tu ne peux pas t'etonner pourquoi Tshisekedi est alle' vers le Jeune Bemba. Bemba est en prison et c'est normal que le vieux puisse aller le voir meme si Tshisekedi avait dit que c'etait au jeunes d'aller vers les vieux. Kamerhe n'est pas en prison; alors c'est a lui d'aller vers les vieux. Il n y a pas du chinois ici pour comprendre

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. Moise Katumbi crée son parti politique, « Ensemble pour la République » (19 décembre 2019)
  12. Au cours d'un meeting à Kisangani, Jean-Pierre Bemba appelle à l'unité pour relever le défi du développement (12 octobre 2019)
  13. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  14. La coalition Lamuka « préoccupée » par la détérioration de la situation du peuple congolais (30 juillet 2019)
  15. Alexis Thambwe élu président du Sénat (27 juillet 2019)
  16. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  17. Etienne Tshisekedi inhumé (1 juin 2019)
  18. Etienne Tshisekedi : les acteurs politiques saluent « l'icône de la liberté et de la justice » (31 mai 2019)
  19. La dépouille d'Etienne Tshisekedi est arrivée à Kinshasa (30 mai 2019)
  20. Le corps d'Etienne Tshisekedi sera rapatrié le 30 mai et exposé au Stade des Martyrs (21 mai 2019)
  21. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  22. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  23. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  24. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  25. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  26. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  27. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  28. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  29. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  30. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.