Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Opinion: Il faut en finir avec l'insécurité à l'Est du Congo

Article précédant | Suivant
Eric Vanda - 3 juin 2012
Réfugiés en RD Congo
La république démocratique du Congo a accueilli des réfugiés Hutus rwandais sur son territoire après le génocide du Rwanda de 1994. L’Est du Congo est depuis lors soumis à des conflits qui, selon l’organisme américain International Rescue Committee, ont conduit à la mort de plus de 5.400.000 Congolais.  Bien plus de Congolais sont morts, ou ont souffert, à cause du conflit entre les Tutsis et Hutus rwandais.

Les Congolais continuent à souffrir aujourd’hui, 18 ans après le génocide au Rwanda, victimes des exactions journalières des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe rebelle rwandais formé en 2000 par des refugiés hutus au Congo, et du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), composé des Tutsis et appuyé depuis des années par les autorités de Kigali.

Quel Congolais pourra oublier les exactions du sinistre Laurent Nkunda, de Jules Mutebusi et de Bosco Ntaganda ?

Depuis avril, les troupes du CNDP, intégrées dans les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) en 2009 après un accord de paix, ont lancé une nouvelle rébellion, se nommant le M23, initiée par leur ancien chef, Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2006 pour des crimes de guerre commis dans la région de l’Ituri, en Province Orientale, entre 2002 et 2003 .

Plus de 100.000 femmes, enfants, et hommes congolais, innocents, ont été forcés de fuir, une fois de trop, leurs maisons suite à cette nouvelle instabilité dans l’Est.

L’insécurité dans l’Est affecte toute la République démocratique du Congo.

Les Congolais ont assez souffert ! 18 ans, c’est trop. Il est plus que temps que le gouvernement congolais en finisse une fois pour toute avec ce problème des rwandais qui créent l’insécurité perpétuelle au Congo. Il est clair aujourd’hui que leurs efforts ont été insuffisants, inefficaces, trop lents.

Le président Joseph Kabila est au pouvoir depuis janvier 2001. Il a succédé à son père, feu le président Laurent-Désiré Kabila, et était lui-même chef d’état-major de l’armée congolaise avant d’accéder au pouvoir.

Beaucoup ont cru alors, et certains continuent à le croire, qu’un homme né au Sud-Kivu, ancien membre de la rébellion de l’AFDL, qui connait bien le Rwanda, serait plus habilité à juguler les problèmes d’insécurité de l’Est. Mais non, 11 ans après son accession au pouvoir, l’insécurité perdure au Nord-Kivu et au Sud-Kivu.

La tache suprême d’un président, et des autorités d’un pays, c’est de garantir l’intégrité du territoire national et la sécurité des citoyens.

Monsieur le président, membres du gouvernement, sénateurs et députés, trop c’est trop. Qui est responsable de l’incapacité des FARDC à en finir avec l’insécurité à l’Est ? Pendant que les politiciens s’enrichissent ignoblement à Kinshasa, ceux qui se battent pour le pays vivent dans la misère. Il faut donner les moyens aux FARDC d’en finir une fois pour toute avec ceux qui continuent à tuer nos frères et sœurs. C’est depuis des années qu’on entend parler de la réforme de l’armée.

Si les rwandais Hutus et Tutsis veulent continuer à se battre, ils n’ont qu’aller le faire dans leur propre pays. Il faut retourner tous les réfugiés rwandais au Rwanda. Ceux qui ne veulent pas rentrer dans leur pays devront être expulsés, y compris les génocidaires du FDLR.

Le président rwandais Paul Kagame doit accepter d’accueillir ses compatriotes. Il n’est pas question que, pendant que le Rwanda continue à être cité comme un modèle de développement en Afrique, M. Kagame continue à considérer le Congo comme son champ de bataille et source de minerais avec ses alliés du CNDP-M23.


Autres articles


  1. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  2. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  3. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  4. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  5. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  6. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  7. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  8. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  9. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  10. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  11. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  12. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  13. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  14. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  15. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  16. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  17. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  18. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  19. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  20. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  21. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  22. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  23. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  24. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  25. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  26. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  27. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  28. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  29. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  30. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.