Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nouvelles | Parlement


Kinshasa-Brazzaville: Jean-Claude Mvuemba appelle à la rupture des relations diplomatiques

Radio Okapi - 30 avril 2014

Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012Le député Jean-Claude Mvuemba exige la rupture des relations diplomatiques entre la RDC et le Congo Brazzaville. Ce député de l’opposition a lancé cet appel, mercredi 30 avril, après une visite qu’il a effectuée auprès des ressortissants de la RDC à Brazzaville et à Pointe-noire (Congo).
La pétition pour le départ du président de la Ceni déposée à l'Assemblée nationale

Radio Okapi - 25 avril 2014

Martin FayuluLa pétition réclamant le départ de l'abbé Malumalu de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a été déposée jeudi 24 avril au cabinet du président de l'Assemblée nationale. Les leaders des  Forces acquises au changement (Fac), regroupement de l'opposition initiateur de cette pétition, affirment avoir recueilli plus de 50 000 signatures.
« Sauvons la RDC » va déposer sa pétition contre Malumalu

Le Phare - 22 avril 2014

Abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu le 04/06/2013 à KinshasaInitialement prévu pour ce mardi 22 avril 2014, le dépôt de la pétition de la plate-forme « Sauvons la RDC » contre l’abbé Malumalu interviendra ce jeudi 24 au siège de l’Assemblée Nationale, au Palais du peuple, ainsi qu’à celui de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), à Gombe.
Des opposants opposés au débat sur la révision de la Constitution au Parlement

Radio Okapi - 25 mars 2014

Martin FayuluLa coalition de l’opposition «Sauvons le Congo» désapprouve l’inscription de la révision de la constitution à l’agenda de la session parlementaire de mars. L’un des coordonnateurs de cette plate-forme, Martin Fayulu Madidi, a dénoncé le mardi 25 mars un «coup d’Etat constitutionnel en préparation».
Kingakati : Joseph Kabila serait contre la révision de la Constitution

Le Phare - 21 mars 2014

Le président Joseph Kabila prononçant son discours sur l'état de la nation le 15/12/2012 à KinshasaA en croire des sources proches de la Majorité Présidentielle, Joseph Kabila a levé l’équivoque autour des rumeurs qui circulaient depuis le dernier week-end et faisant étant de l’activisme d’un groupe de réflexion occupé à étudier le schéma de la prolongation de son mandat soit par l’élection du Président de la République au second degré, au niveau du Parlement, soit par l’organisation d’un recensement général qui s’étendrait sur quatre à cinq ans.
Changement de la constitution : « un divertissement inutile », selon Jean-Claude Vuemba

Radio Okapi - 19 mars 2014

Jean-Claude VuembaL'opposant Jean-Claude Vuemba qualifie l'initiative de la pétition du secrétaire national du parti présidentiel, Jean-Claude Mashala, pour changer la constitution de la RDC de « divertissement inutile ». Ce changement de constitution permettrait au président Kabila de rempiler. Ce qui n'est pas possible avec l'actuelle constitution.
Mandats présidentiels : manoeuvres pour contourner l'article 220

Le Phare - 17 mars 2014

Joseph KabilaLa Radio France Internationale a lancé, dans ses bulletins d’information de lundi 17 mars 2014 dans la matinée, un véritable pavé dans la mare. Il s’agit des manœuvres en cours au sein de la Majorité présidentielle en vue de contourner l’article 220 de la Constitution interdisant toute révision du nombre de mandats présidentiels.
Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23

Le Potentiel - 14 février 2014

Députés nationaux et sénateurs au palais du peuple le 8/12/2010Pour passer l’éponge sur des faits de guerre ou insurrectionnels commis entre 18 février 2006 au 20 décembre 2013, la RDC a promulgué depuis le 11 février 2014 une nouvelle loi d’amnistie. Mais des prisonniers politiques qui n’ont pas choisi les armes pour s’exprimer sont exclus de la liste des bénéficiaires. Or, l’ex-M23 vient, par le biais de cette nouvelle loi, d’obtenir ce qu’il a perdu par la guerre.
L'amnistie va couvrir les faits commis entre janvier 2006 et décembre 2013

Radio Okapi - 3 février 2014

Députés nationaux et sénateurs au palais du peuple le 8/12/2010La loi sur l’amnistie votée lundi 3 février à l’Assemblée nationale, va couvrir les faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques commis entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2013. Après d’intenses discussions, les députés se sont finalement mis d’accord pour cette période. Cette question divisait Majorité et Opposition.
Amnistie en RDC: l'opposition accuse le pouvoir d'avoir légiféré uniquement en faveur du M23

Le Potentiel - 30 janvier 2014

Jean Claude Mvuemba, Président National du MPCR et député national, le 17/02/2012Des députés nationaux de l’opposition politique en RD Congo accusent le pouvoir en place d’avoir « légiféré uniquement et exclusivement en faveur du M23 » dans l’élaboration et le vote de la loi d’amnistie promise par le chef de l’Etat en octobre 2013.







Exemples: Kabila | Tshisekedi | Kinshasa | Mazembe


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.